Défense

Rafale, de la Meuse à l’armée égyptienne Dans son usine de Clermont-en-Argonne, Realmeca produit divers éléments électroniques de précision pour le célèbre avion de combat de Dassault le Rafale. Près de 24 exemplaires de cet appareil dernier cri ont été dernièrement commandés par l’Égypte. L’usine meusienne va contribuer à cette production, même si elle compte […]

Rafale, de la Meuse à l’armée égyptienne
Dans son usine de Clermont-en-Argonne, Realmeca produit divers éléments électroniques de précision pour le célèbre avion de combat de Dassault le Rafale. Près de 24 exemplaires de cet appareil dernier cri ont été dernièrement commandés par l’Égypte. L’usine meusienne va contribuer à cette production, même si elle compte également une division machine outil. Cette dernière réalise une large gamme de tours et centres de tournage à commande numérique 2 à 3 axes et centres d’usinage UGV de 3 à 7 axes. L’entreprise fondée en 1962 par Jean Friess compte 135 salariés pour un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros.

Emploi
Vorwerk France recrute
Basée à Nantes, la filiale française du groupe allemand familial Vorwerk fondé en 1883 recrute un responsable de secteur B to C (business to consumer) pour chacune des villes suivantes : Saint-Diè-des-Vosges, Épinal et Bar-le-Duc. Avec 500 000 conseillers dans 67 pays, Vorwerk est leader mondial dans la vente directe d’appareils électroménagers haut de gamme. Le groupe recherche de nouveaux collaborateurs pour le développement de sa division Thermomix (robot-cuiseur).

Développement durable
Fibers placée en redressement judiciaire
Un peu plus d’un an après son inauguration à Saulxures-sur-Moselle, la société Fibers a été placée sous redressement judiciaire par le tribunal de commerce d’Épinal, avec une période d’observation de six mois. Ce spécialiste du recyclage de textiles polyester avait ouvert ses portes dans la friche de l’usine de la Medelle en janvier 2014 après un investissement de 12 millions d’euros. Près de 40 emplois sont menacés.

PME / TPE
«Objectif Meuse» entre au capitald’ADER Investissements
Le Groupe d’Interêt Public «Objectif Meuse», fondé en 2000, vient de rejoindre le capital d’ADER Investissements à hauteur de 500 000 euros. Lancée par des chefs d’entreprise lorrains, cette société est spécialisée en conseil et financement en fonds propres des entreprises à hauteur de 50 à 100 000 euros. Sa collaboration avec l’établissement public devrait être un nouveau soutien pour le tissu des TPE et PME locales. «Objectif Meuse» avait reversé 2 millions d’euros aux entreprises du Sud du département, poursuivant son objectif d’accompagner le tissu économique local.

Agriculture
Le brie de Meaux produit en Meuse
Mis en avant le 23 février dernier au Salon de l’Agriculture, le Brie de Meaux porte mal son nom puisque que 70% de sa production est réalisée par des entreprises meusiennes (Renard Gillard, Raival et Dongé). Cette dernière société a ainsi investi 9 millions en avril 2014 pour s’installer dans un nouveau bâtiment de 3 700 mètres carrés à Cousances-lès-Triconville, dans le Sud de la Meuse. En réalité, la zone d’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) du Brie de Meaux s’étend de Paris à la Meuse.

Nomination
Un nouveau préfet pour les Vosges
À l’issue du Conseil des ministres du mercredi 18 février, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, préfet du Lot, a été nommé préfet des Vosges. Il sera resté moins de deux ans en poste pour sa première affectation en tant que préfet. Il remplacera dès le mois prochain Gilbert Payet, nommé pour le département de Saône-et-Loire. Titulaire d’une licence et maîtrise en droit privé et d’un diplôme d’études approfondies en droit pénal, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts est âgé de 64 ans, il est marié et père de deux fils, âgés de 30 et 33 ans.

Tourisme
Premier bilan de la saison de ski
Alors que les vacances d’hiver s’achèvent et qu’un débat s’ouvre pour déplacer celles de Pâques, revenons sur la fréquentation dans nos massifs avec l’Office du Tourisme Intercommunal Gérardmer-Xonrupt. La première semaine, on enregistrait pour le secteur de Gérardmer 85 % d’occupation des meublés et 100 % pour la deuxième et troisième semaine. Il était prévu 94 % de taux d’occupation pour la dernière semaine des vacances rapporte Vosges Matin. Face à ces chiffres, les professionnels semblent plutôt satisfaits de cette saison, riche en neige !.