Experts du ciel pour les pros du sol

Nom : Idronex. Localisation : Saulny (57). Date de création : Fin 2013. Effectifs : 2. CA : 100 000 euros en 2014. Signe particulier : Société spécialisée dans la réalisation d’inspections et d’expertises techniques par voie aérienne.

339
Olivier Agazzi, 42 ans, a été directeur commercial pendant 8 ans chez Manuloc avant de prendre son envol avec Idronex.
Olivier Agazzi, 42 ans, a été directeur commercial pendant 8 ans chez Manuloc avant de prendre son envol avec Idronex.
Olivier Agazzi, 42 ans, a été directeur commercial pendant 8 ans chez Manuloc avant de prendre son envol avec Idronex.
Olivier Agazzi, 42 ans, a été directeur commercial pendant 8 ans chez Manuloc avant de prendre son envol avec Idronex.

C’est en 2013 qu’Olivier Agazzi a décidé de prendre son envol avec Idronex, accompagné de son collègue, devenu son associé, romain Bernard. Cet ingénieur de formation est chargé de la technique et du pilotage. Olivier Agazzi s’occupe de la partie commerciale de l’entreprise qui décolle rapidement. «Nous avons déjà près de 50 chantiers à notre actif et travaillé pour GRDF, la Communauté de Communes du Pays Orne-Moselle, Eurovia et Lafarge» raconte le chef d’entreprise, montrant la polyvalence de cet outil au potentiel énorme.

Un engin aux usages multiples

remplaçant l’intervention d’un géomètre, les drones survolent une zone ciblée, puis le logiciel reconstitue sous forme de mosaïque 100 % de la surface photographiée. «La photogrammétrie permet d’accumuler de nombreuses informations en couvrant jusqu’à 500 hectares par jour» explique Olivier Agazzi, qui précise «nous sommes en partenariat avec un expert-géomètre qui valide nos données». Alliant innovation et rigueur, Idronex s’adresse aux professionnels pour intervenir en thermographie, dans les carrières et sablières, ou sur des ouvrages d’art (apparition de rouille, corrosion, etc.) Intervenant jusqu’à Calais et Lille, Idronex souhaite engager une troisième personne courant d’année «si le marché est toujours porteur, nous souhaitons nous développer dans l’agriculture» confie Olivier Agazzi. Idronex n’a pas fini de décoller !