Habitat

Les nouvelles voies de Vosgelis

Ensemblier de l’habitat ! C’est ainsi que se définit aujourd’hui Vosgelis, dont le siège est à Épinal. L’OPH (Office public de l’habitat) vosgien, créé en 1919, s’affiche comme le premier de la région Lorraine avec un parc de 18 000 logements répartis dans 112 communes et logeant près de 30 000 personnes (soit 8 % de la population vosgienne). Depuis un peu plus d’un an, avec son nouveau projet d’entreprise il entame un véritable virage en termes de diversification dans son histoire. Après le rachat en février dernier de la coopérative d’HLM, Lorraine Vosges Habitat, il travaille au lancement d’une offre de service d’aides à domicile version Silver Économie. Nom de code : Habitalis. Une stratégie de diversification et d’adaptation à son environnement insufflée et pilotée par Vincent Henneron, son nouveau directeur général.

415
En provenance du Nord, Vincent Henneron, le directeur général de Vosgelis a mis en place le nouveau projet d’entreprise au sein de l’OPH vosgien.
En provenance du Nord, Vincent Henneron, le directeur général de Vosgelis a mis en place le nouveau projet d’entreprise au sein de l’OPH vosgien.
Le siège de Vosgelis à Épinal. L’OPH vosgien est le premier de Lorraine avec un parc de 18 000 logements. «Nous sommes un ensemblier de l’habitat»
Le siège de Vosgelis à Épinal. L’OPH vosgien est le premier de Lorraine avec un parc de 18 000 logements. «Nous sommes un ensemblier de l’habitat»

18 000 logements répartis dans 112 communes. 30 000 personnes logées dans les Vosges soit 8 % de la population du département. 220 salariés. Un chiffre d’affaires de 70 millions d’euros. Des investissements annuels à hauteur de 35 millions d’euros. Près de cinq cents marchés annuels, Vosgelis s’affiche comme un poids lourd de l’économie vosgienne et lorraine où il est le premier OPH (Office public de l’habitat). reste que le marché de l’habitat social est, sur certains aspects, sclérosé. C’est du moins l’avis de Vincent Henneron, le directeur général de Vosgelis arrivé à la fin du mois de décembre 2012 au sein de l’OPH vosgien. À 48 ans, ce professionnel de l’habitat social en provenance de la région Nord, se lance dans un nouveau défi de vie professionnelle dans les terres vosgiennes qui lui étaient alors totalement inconnues. Sa mission : engager la stratégie de diversification et «d’adaptation de Vosgelis à son environnement.» Une diversification aujourd’hui en ordre de bataille et en marche avec des notions de business plan et de projet d’entreprise, des termes encore souvent mal perçus dans cette sphère d’activité. «Ne faire et n’apporter qu’une réponse en matière de logement ne suffit plus aujourd’hui pour un bailleur social. Il est indispensable de s’afficher comme un acteur global au service de l’habitat social et du développement économique du territoire.»

Rachat de Lorraine Vosges Habitat

En provenance du Nord, Vincent Henneron, le directeur général de Vosgelis a mis en place le nouveau projet d’entreprise au sein de l’OPH vosgien.
En provenance du Nord, Vincent Henneron, le directeur général de Vosgelis a mis en place le nouveau projet d’entreprise au sein de l’OPH vosgien.

Un territoire vosgien où l’OPH est présent depuis 1919. Avec son nouveau projet d’entreprise, élaboré sous l’impulsion de Vincent Henneron, Vosgelis entend devenir à l’horizon 2020 un ensemblier de l’habitat au service du parcours résidentiel des habitants de la région Lorraine. «Notre projet se veut également un projet de territoire. Il repose sur une stratégie de diversification de notre activité en s’ouvrant notamment sur l’accession sociale et les services à la personne.» Le rachat en février dernier de la société anonyme coopérative d’HLM, Lorraine Vosges Habitat est l’une des premières étapes phares de la mutation engagée. «Avec cette acquisition, nous nous dotons d’un outil au service de l’accession sociale à la propriété dont l’offre reste pour le moment très pauvre dans la région. Nous allons proposer à une clientèle de primo-accédants, disposant de 2 à 2,5 SMIC, un produit de qualité pérenne et à un prix abordable qui plus est assorti d’une garantie de sécurité car les premiers programmes seront financés en PSLA (Prêt social location-accession).» Le produit est déjà modélisé. Il est basé sur une maison traditionnelle de type 4 et les premiers programmes devraient voir le jour en 2017. La création future d’Habitalis, une structure dédiée aux seniors, est également en marche suite à la signature fin janvier d’un protocole de coopération avec la Fédération médico-sociale des Vosges et l’Union territoriale mutualiste de Lorraine. Le marché de l’habitat social est devenu un marché comme les autres où Vosgelis entend bien continuer à s’imposer en proposant cette approche globale d’ensemblier.