3 questions à …

Le centre de Recherche et Développement du groupe Arelis, spécialisé dans l’électronique de pointe sera opérationnel en 2016. Situé à côté de la gare TGV Meuse, il sera tourné vers le domaine de l’énergie notamment en lien par le projet commun avec les Chinois de Beijing Shenan.

313
Pascal Veillat Président d’Arelis
Pascal Veillat Président d’Arelis
Pascal Veillat Président d’Arelis
Pascal Veillat Président d’Arelis

1. Quel est l’objectif de votre centre de Recherche et Développement ?
Pascal Veillat : Nous allons essentiellement le centrer sur l’énergie ! C’est une des divisions que nous développons. De l’énergie via les LED avec notre partenariat avec le groupe chinois Beijing Shenan et l’implantation de son usine en Meuse, mais également vers d’autres domaines énergétiques comme les stations autonomes.

2. Des stations autonomes pour quel usage ?
P.V : Nous allons développer ces stations autonomes alimentées par un mixte d’éolien et de photovoltaïque. Elles devraient être implantées particulièrement en Afrique. Nous travaillons également sur un projet de stockage de l’énergie, notamment d’hydrogène avec Air Liquide.

3. C’est la Solorem qui construit le bâtiment, un choix de votre part ?
P.V : C’est le Conseil général de la Meuse qui nous a orientés vers eux ainsi nous investissons uniquement dans la recherche pure et dure et non dans la construction du bâtiment.