3 questions à … Franck Lefebvre

La section 54-55 du Syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales (SNDGCT) tient son assemblée générale le 28 avril à Liverdun sur le thème de «l’optimisation des ressources humaines», indispensable pour les managers de la Territoriale.

349
Franck Lefebvre: Président du SNDGCT 54-55
Franck Lefebvre: Président du SNDGCT 54-55
Franck Lefebvre: Président du SNDGCT 54-55
Franck Lefebvre: Président du SNDGCT 54-55

1. L’optimisation des ressources humaines est une obligation pour vous ?
Franck Lefebvre : Face aux réductions drastiques qu’impose l’État aux communes, il nous faut aujourd’hui rationaliser nos organisations, mutualiser de façon plus poussée et pourquoi pas aller jusqu’à la fusion de certains services.

2. Une contrainte supplémentaire pour les DGS ?
F.L : Il faut nous adapter surtout que cette année les collectivités vont devoir signer, dans le cadre de l’intercommunalité des contrats de mutualisation qui auront une incidence sur le niveau des dotations versées par l’État. L’optimisation du personnel est indispensable.

3. À l’occasion de votre AG, vous allez céder votre place à la présidence de la section interdépartementale. Pourquoi ?
F.L : Depuis 2009, avec mon équipe nous avons développé et redynamisé cette section. Je souhaite que mes jeunes collègues qui m’ont épaulé dans cette démarche prennent maintenant toute la dimension de leur responsabilité.