3 questions à … Michel Silva

La réforme de la formation professionnelle va entraîner l’obligation pour tous les formateurs de fournir une certification. Une reconnaissance professionnelle légitime histoire d’éviter les «marchands de sapin». La certification délivrée par l’ICPF & PSI (Institut de certification des professionnels de la formation et des prestataires de services intellectuels) est l’une des certifications reconnues.

425
Michel Silva Représentant régional de l’ICPF & PSI
Michel Silva Représentant régional de l’ICPF & PSI
Michel Silva Représentant régional de l’ICPF & PSI
Michel Silva Représentant régional de l’ICPF & PSI

1. La certification en matière de formation professionnelle va donc être obligatoire. Pourquoi ?
Michel Silva : Les grands organismes de formation sont déjà Iso ou ils ont des démarches similaires, mais il n’existait pas d’obligation pour les petits et les indépendants. C’est une reconnaissance de la formation professionnelle.

2. Cela va permettre de faire un peu le tri dans le secteur ?
M.S : Être certifié sera naturellement un gage supplémentaire pour les clients mais aujourd’hui bon nombre de formateurs qui ne sont pas certifiés font un excellent travail.

3. L’inverse est également vrai ?
M.S : Évidemment ! Il est certain que cela peut apparaître comme une contrainte supplémentaire pour les formateurs. Le marché est délicat, la réforme n’arrange rien, avoir la certification est primordial.