Événement

Sur la route du SEL…

La première édition du SEL (Salon de l’Entreprise Lorraine), organisé par votre hebdomadaire économique et régional le m

309
La première édition du Salon de l’Entreprise Lorraine s’est déroulée le 31 mars au stade Marcel Picot de Tomblaine.
La première édition du Salon de l’Entreprise Lorraine s’est déroulée le 31 mars au stade Marcel Picot de Tomblaine.

8 h 30 : Esprit d’entreprise es-tu là ? Oui, je suis au troisième étage du stade Marcel Picot de Tomblaine dans les salons de l’ASNL. Les premiers visiteurs s’engouffrent, poussés par le vent tonitruant à l’extérieur, mais surtout par l’envie (la curiosité pour certains) de découvrir, les offres proposées par la vingtaine d’exposants de la première édition du Salon de l’Entreprise Lorraine (SEL), organisé par votre hebdomadaire économique et régional. Documents et plan du salon remis dans les pochettes et sacoches aux couleurs des partenaires, la foule, non pas des grands soirs de rencontres sportives mais celle d’une journée haletante, est prête à refaire le match de l’Entreprise et aller droit au but dans sa quête d’informations.

9 h 15 : Inscriptions préalables sur le stand de l’organisateur du jour, la ballade entrepreneuriale peut alors commencer ! La typologie de bon nombre de visiteurs interpelle à l’image de cette jeune femme auto-entrepreneur. «Mon activité de bien-être à domicile commence à se développer. Je suis à la recherche d’informations et de conseils au niveau de la structure juridique la mieux adaptée à mon activité.» Dans les allées, pas vraiment de visiteurs perdus mais des créateurs, des porteurs de projets et naturellement des chefs d’entreprise aguerris toujours à l’affût de bons conseils (gratuits pour l’occasion) ou encore des demandeurs d’emploi pour qui la création d’entreprise peut s’avérer comme une piste à suivre. Tout ce joli monde propose une diversité belle à voir.

10 h 00 : L’annonce micro du début de la première conférence du jour. Jacques Chevalier, du cabinet d’expertise comptable Yzico, prend la parole pour son intervention sur les «Règles d’or pour créer son entreprise et passer le cap des trois premières années.» La salle se remplit rapidement au fur et à mesure du déroulé du sujet. Dans les travées, cela note à tout-va ! Dans le même temps, dans une autre annexe, les intervenants de Pôle Emploi s’activent devant un auditoire de demandeurs d’emploi avides d’informations sur la possibilité de créer leur entreprise.

De la communication à la rémunération

Des conférences pratiques ont rythmé la manifestation tout au long de la journée.
Des conférences pratiques ont rythmé la manifestation tout au long de la journée.

11 h 00 : Entre deux conférences, le visiteur peut approfondir ses nouvelles connaissances acquises en faisant une halte sur les différents stands répartis en six espaces ciblés (financement, réseaux d’accompagnement, économie numérique, développement des structures, franchise et commerce associé et emploi-formation).

11 h 15 : Frédéric Ferry, le président de l’ACE (Avocats Conseils d’Entreprises) Lorraine introduit le sujet de ses experts juridiques sur le thème «Inventons ensemble votre espace juridique, votre structure, votre personnel, votre fiscalité et vos contrats»…

12 h 30 : Même pendant la pause déjeuner, les échanges et le flux entre la communauté entrepreneuriale du jour ne s’estompent pas. L’ambiance est à la fois chaleureuse et un certain vent d’optimisme et de fraîcheur est presque palpable au fl des discussions.

13 h 30 : En guise de digestion tonique, les équipes de l’agence de communication Youpositif entament le premier cycle de conférences de l’après-midi avec un thème fédérateur «Quelle communication pour propulser votre business ?» Passage incontournable pour tous les entrepreneurs, l’univers de la communication a ses règles adaptables à toutes les typologies de structures. Si le business est lancé, et bien lancé, reste à savoir combien le créateur d’entreprise peut-il en tirer profit réellement !

Business to business

15 h 00 : La question de cette fameuse rémunération du dirigeant est passée au crible en milieu d’après-midi grâce à l’équipe du cabinet d’expertise comptable, Expertis CFE. De conférence en conférence et en à peine une journée, le visiteur a pu s’abreuver de conseils pour se lancer mais également peaufiner son projet.

16 h 00 : Le projet, c’est bien, reste juste à trouver ses futurs partenaires et clients. Le speed dating du jour, piloté par Aurianne Loetscher du cabinet de coaching individuel Altus a permis de remplir cette mission. En trois séances d’échange de cartes de visite, des premiers contacts se sont créés.

16 h 45 : Pendant que les adeptes du business to business s’activent, Yves Thréard, le directeur adjoint de la rédaction du Figaro, et grand invité du jour, arrive. Pendant une bonne heure, il se rend disponible lors de sa visite du salon aussi bien auprès des partenaires que des visiteurs.

17 h 30 : Tout le monde descend d’un étage pour assister à la conférence de clôture du journaliste parisien et polémiste professionnel. Sous le contrôle et les questions bien menées de Guy Keckhut, directeur adjoint du Cnam Lorraine, Yves Thréard «réinvente l’espoir» auprès d’un auditoire acquis à la cause.

19 h 15 : Après une bonne heure et demie de prises de parole et d’échanges avec la salle, les entretiens se poursuivent autour d’un verre lors du cocktail de clôture de cette première édition du SEL. Une première qui en appelle sans aucun doute d’autres. À l’année prochaine pour une deuxième édition…