Twin Jet décolle vers Bordeaux

Après Marseille et Toulouse, direction Bordeaux pour la société Twin Jet depuis l’aéroport de Metz Nancy Lorraine ! Elle vient de lancer une nouvelle ligne en direction de Bordeaux-Mérignac. Trois allers-retours hebdomadaires essentiellement ciblés sur une clientèle d’affaires.

422
Décollage pour Bordeaux depuis le tarmac lorrain après le lancement de la nouvelle ligne de Twin Jet mi-avril.
Décollage pour Bordeaux depuis le tarmac lorrain après le lancement de la nouvelle ligne de Twin Jet mi-avril.
Décollage pour Bordeaux depuis le tarmac lorrain après le lancement de la nouvelle ligne de Twin Jet mi-avril.
Décollage pour Bordeaux depuis le tarmac lorrain après le lancement de la nouvelle ligne de Twin Jet mi-avril.

Le courant d’affaires avec la région bordelaise est-il un peu plus renforcé au départ de l’aéroport Metz Nancy Lorraine ? Réponse par l’affirmative grâce à la société Twin Jet. Depuis le 13 avril elle propose trois allers-retours hebdomadaires en direction de Bordeaux-Mérignac (les lundi, mercredi et vendredi). «Nous sommes présents sur l’aéroport de Metz Nancy Lorraine depuis 2003 avec nos lignes vers Marseille et Toulouse. Le lancement d’une nouvelle ligne vers Bordeaux est une suite logique dans notre développement. C’est une ligne à potentiel et qui pourrait, je pense, supporter plus de trois vols hebdomadaires avec un taux de remplissage de 70 %», explique Olivier Besnard, le directeur général adjoint de Twin Jet.

Clientèle d’affaires

Le point d’équilibre est fixé entre 1 500 et 2 000 passagers par an dont une grande majorité sera composée de femmes et d’hommes d’affaires. La clientèle Business représente près de 70 % du CA de Twin Jet. Une nouvelle offre Business bienvenue et en parfaite adéquation avec la politique de développement mise en œuvre par la Région (propriétaire de l’aéroport). «Nous investissons deux millions d’euros durant trois ans et d’autres pistes de développement sont également dans les tuyaux. Nous allons notamment relancer une véritable activité fret», assure Roger Tirlicien, vice-président du Conseil régional de Lorraine et président de l’aéroport. Le tarmac lorrain apparaît mettre les gaz pour continuer son développement.