3 questions à … Bernard Buffard

L’Association Jeunesse et Entreprises (AJE) est née en 2006. Sa représentation lorraine mène un important travail de terrain pour faire le lien entre le monde de l’éducation et la sphère entrepreneuriale.

445
Bernard Buffard: Directeur régional de l’Association Jeunesse et Entreprises de Lorraine
Bernard Buffard: Directeur régional de l’Association Jeunesse et Entreprises de Lorraine
Bernard Buffard: Directeur régional de l’Association Jeunesse et Entreprises de Lorraine
Bernard Buffard: Directeur régional de l’Association Jeunesse et Entreprises de Lorraine

1. Quels sont les buts de l’AJE ?
Bernard Buffard :
Nos adhérents bénévoles sont des chefs d’entreprise et des représentants d’établissements scolaires. Il s’agit de faire découvrir les entreprises aux enseignants et aux conseillers d’éducation, de sensibiliser les jeunes aux métiers en tension et de favoriser la création et la reprise d’entreprises. Nous intervenons sur les quatre départements lorrains.

2. Quelles sont ses principales actions ?
B.B :
Elles se situent en collèges, lycées et enseignement supérieur. L’AJE initie les rencontres «Découverte des entreprises», l’action «Un parent – un métier», des conférences sur les métiers en tension, ceux de l’industrie, l’innovation. Nous travaillons en partenariat avec les grandes fédérations professionnelles régionales. Récemment a été lancée «Égalité filles-garçons». Des femmes entrepreneurs viennent témoigner devant des lycéennes pour susciter des vocations. «Reporter aujourd’hui, acteur de l’entreprise demain» permet aux élèves de faire des reportages sur les entreprises.

3. Les relations entre l’école et les entreprises changent-elles ?
B.B : Les regards ont évolué favorablement. L’AJE ne fixe aucune barrière entre public et privé et met en avant PME, TPE, artisans. Chacun peut nous rejoindre et étendre notre réseau au service de l’entreprise.