Évolution stable envisagée

Avec 59,3 millions d’euros de résultat IFRS (International Financial Reporting Standards) après impôts en 2014 et une approche commerciale jugée moins risquée du fait de son retrait des activités sur les marchés financiers internationaux, la banque franco-allemande SaarLB se veut sereine.

363
La SaarLB envisage une stabilité dans son évolution.
La SaarLB envisage une stabilité dans son évolution.
La SaarLB envisage une stabilité dans son évolution.
La SaarLB envisage une stabilité dans son évolution.

Les relations franco-allemandes, cela fonctionne… au niveau bancaire. La SaarLB vient de présenter ses résultats pour 2014. Avec un résultat IFRS après impôts de 59,3 millions d’euros, «nous sommes devenus plus performants et présentons moins de risques. Cette évolution s’explique par le retrait des activités sur les marchés financiers internationaux et l’extension systématique des opérations directes avec nos clients», assure l’organisme bancaire. Sur l’activité française, booster par la Stratégie France développée par la Sarre, «le volume de nouveaux contrats affiche de bons résultats dans le secteur du financement des projets.» Côté perspectives : pas d’euphorie mais une évolution stable envisagée du fait de la mise en œuvre de la nouvelle taxe bancaire européenne.