Industrie

Rafale au Qatar : La Meuse va profiter du contrat en or La commande des 24 avions Rafale par le Qatar signée le 4 mai oblige le groupe Dassault Aviation à augmenter la cadence des sites de production. Ce contrat d’une valeur de 6,3 milliards d’euros va faire des heureux en France puisque cela va […]

312

Rafale au Qatar : La Meuse va profiter du contrat en or
La commande des 24 avions Rafale par le Qatar signée le 4 mai oblige le groupe Dassault Aviation à augmenter la cadence des sites de production. Ce contrat d’une valeur de 6,3 milliards d’euros va faire des heureux en France puisque cela va créer de nombreux emplois dans les différentes PME sous-traitantes. Parmi celles-ci, on trouve Réalméca, PME basée à Clermont-en-Argonne, qui fabrique près de Verdun des composants clés du radar à antenne active et des systèmes de brouillage de l’appareil de combat. La PME meusienne forte de 140 salariés va ainsi participer activement à l’élaboration des avions de chasse.

Environnement
Efficacité énergétique : Les entreprises vosgiennes sont au premier plan
Dans un contexte de crise industrielle et de compétition toujours plus accrue, la maîtrise des consommations énergétiques représente pour l’industrie un réel enjeu de compétitivité. Mercredi dernier, La visite du président de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), Bruno Lechevin, en Lorraine allait dans ce sens. Lors de son déplacement, il visita deux industries papetières des Vosges, Norske Skog à Golbey ainsi que celle de Munksjö à Arches, toutes deux étant très investies dans la mise en place d’un processus global d’efficacité énergétique.

Loisirs
Azannes : retour vers le passé
À compter du 10 mai, le village des Vieux Métiers d’Azannes, en Meuse, fêtera ses 30 ans d’existence. Le bourg remontera le temps jusqu’au XIXe siècle et proposera quelques «nouveautés» d’antan. À cette occasion, le Groupement d’émulation de la Vallée de l’Othain – Les Vieux métiers d’Azannes fera revivre l’esprit et les savoir-faire de cette époque. Le public aura la possibilité de grimper à un mat de cocagne ou de s’initier aux concours de tir à la corde, courses en sac et défis de triple patte. Un nouveau métier viendra s’ajouter puisque pour la première fois de son histoire, Azannes accueillera un maréchal-ferrant.

Aménagement
Atlas de paysages : implication du département des Vosges
Alors que le projet de loi sur la biodiversité, qui devrait être examiné en juin par le Sénat, consacre entre autres le rôle des atlas de paysages et qu’un appel à projets national sur les démarches de plans paysages qu’ils chapeautent vient d’être lancé, un guide du ministère de l’Écologie propose aux collectivités territoriales et services déconcentrés une méthode pour élaborer conjointement cet outil. Dans les Vosges, cet atlas s’est imposé au rang de ressource pédagogique mais aussi de document de référence pour encadrer la politique des paysages. Les informations qu’il contient peuvent être réutilisées dans les études préalables aux schémas de cohérence territoriale (Scot) et plans locaux d’urbanisme (PLU). Plus qu’un outil figé, c’est un processus qui conduit à la production d’un socle de connaissances partagées.

Tourisme
Exposition Matières sublimées – Meuse Métiers d’Art
Les œuvres exposées par les artisans d’art meusiens du 10 mai au 7 juin au sein de l’Hôtel du Département à Bar-le- Duc, offriront une mise en lumière du travail de ces professionnels dans des domaines divers et variés : le bois, la pierre, la terre, le fer, le verre, le cuir, les bijoux, le tissage, la restauration de tableaux… À travers eux, la filière, les parcours, les compétences et les possibilités de formation sur le territoire régional seront valorisés. L’occasion sera ainsi offerte de rencontrer ces professionnels et d’apprécier leur travail qui unit deux objectifs : conserver les valeurs et transmettre leurs savoir-faire. Cette manifestation est organisée en lien avec la mission lorraine des métiers d’art, la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Meuse et l’association Expressions.

Paysage
Bois : Des jeunes à l’ouvrage
La première couveuse d’entreprises spécialisée dans le bois instituée par le pays d’Épinal cœur des Vosges et l’École nationale supérieure des technologies et industries du bois (Enstib), accueillera en septembre les lauréats de son appel à projets national, lancé le 9 avril. Étudiants en ingénierie de la construction, architecture, design et paysage, ces derniers séjourneront dans le pays d’Épinal pour une durée maximale d’un an. Déterminé à positionner les Vosges comme la Silicon Valley française du bois, le territoire foisonne de projets soutenus par l’État dans le cadre d’un pôle d’excellence rural centré sur le hêtre : une ressource abondante et sous-exploitée, alors que les scieurs vosgiens traversent une conjoncture difficile. L’école et le pays s’appuient sur l’expertise technique du Critt Bois et du pôle de compétitivité Fibres, sur le portage juridique du réseau Alexis Lorraine, sur l’accompagnement commercial de Pépinière Épinal Golbey Développement et sur le parrainage intercommunal. L’appel à projets se renouvellera chaque année.