Soirée Prestige CJD Nancy

La grande illusion…

Après l’humour de l’entreprenant Hervé Gougeon l’an passé, la section nancéienne du CJD (Centre des jeunes dirigeants d’entreprise) abat cette année la carte de la magie et de l’illusion avec le magicien entrepreneur Chris Dorléac. «Peut-on faire confiance à nos perceptions ?», c’est sur ce thème qu’il interviendra le 28 mai au Centre de congrès Prouvé de Nancy à l’occasion de la traditionnelle Soirée Prestige de ce mouvement d’entrepreneurs humanistes.

509
Anne-Sophie Peignelin, la présidente du CJD de Nancy termine son mandat sous le signe de la magie à l’occasion de la Soirée Prestige du 28 mai
Anne-Sophie Peignelin, la présidente du CJD de Nancy termine son mandat sous le signe de la magie à l’occasion de la Soirée Prestige du 28 mai
Anne-Sophie Peignelin, la présidente du CJD de Nancy termine son mandat sous le signe de la magie à l’occasion de la Soirée Prestige du 28 mai
Anne-Sophie Peignelin, la présidente du CJD de Nancy termine son mandat sous le signe de la magie à l’occasion de la Soirée Prestige du 28 mai

L’optimisme comme valeur, c’est bien. Tenter de la mettre en pratique au quotidien, c’est mieux, mais loin d’être évident par les temps conjoncturels qui courent. Lucide de la situation économique et sociale du moment, le CJD (Centre des jeunes dirigeants d’entreprise) de Nancy entend bien continuer à tout mettre en œuvre pour casser la morosité ambiante. Alors pourquoi ne pas abattre la carte de la magie et de l’irrationnel ? Le 28 mai au Centre de congrès Prouvé de Nancy, la section nancéienne encore présidée par Anne-Sophie Peignelin (l’avocate du cabinet Fidal termine son mandat et passera officiellement le relais en septembre à Marc Caissial de la société Zenitique de prestations informatiques) a choisi d’inviter le magicien professionnel Chris Dorléac (voir encadré) pour sa traditionnelle Soirée Prestige annuelle. «Après l’humour d’Hervé Gougeon, le président du groupe Edifa, il nous fallait trouver quelqu’un dans la lignée pour tenter d’apporter des solutions nouvelles aux préoccupations des entrepreneurs toujours un peu perdus aujourd’hui. Nous avons donc décidé cette année de leur faire travailler un peu les méninges et s’interroger sur leur perception du réel.»

La vérité est ailleurs…

Thème annoncé pour le cru 2015 de la Soirée Prestige nancéienne : «Peuton faire confiance à nos perceptions ?» Bienvenue dans la troisième dimension… ou presque. «Notre cerveau nous permet de ressentir notre environnement afin de prendre des décisions pour agir sur celui-ci. Mais de la même façon que nous sommes abusés lorsque nous voyons un effet de magie, avons-nous tous les éléments de réflexion pour prendre les bonnes décisions dans nos entreprises ? Nos fonctions cognitives que sont nos sensations et nos perceptions nous rapprochent-elles ou éloignent-elles de la vérité ?» Dixit le pitch annonciateur de la manifestation. Pour faire simple «le monde réel n’est-il pas qu’une grande illusion ?». Interrogation quasi-métaphysique à laquelle la guest-star du jour va tenter de répondre. Des réponses, le CJD nancéien continue d’en apporter à sa trentaine de membres en renforçant son poids dans le tissu local. «Nous avons continué à mettre en œuvre des rencontres et des actions pour être plus visibles au niveau local aussi bien auprès des décideurs politiques ou encore dans le cadre des relations écoles-entreprises.» Le tout dans une volonté affichée d’engagement territorial optimal. Reste à faire perdurer ces actions toujours imprégnées d’humanisme au CJD. Une mission que le futur président Marc Caissial devrait mener à bien pendant ses deux années de mandat.