Le portage salarial boosté

Cela se traduit par trois évolutions importantes, entre flexibilité et sécurité : l’extension du portage salarial pour les non-cadres, le salaire minimum d’un porté consultant n’est plus de 2 900 euros bruts mais de 2 380 euros bruts par mois -ce qui tend à favoriser une souplesse importante pour les prestations courtes-, le renforcement des obligations de l’entreprise de portage salarial et des garanties sociales avec Pôle emploi. Avec une ambition à court terme : l’arrivée importante de nouveaux contrats.