L’humain au coeur du cadre

MediaGraphie Créassion – John Leroux. Localisation : Pont-à-Mousson. Date de création : 5 janvier 2000. Effectif : 1. Signe particulier : Quand infographie rime avec photographie, ce passionné maîtrise chaque étape de la communication.

263
Adhérent à la CGPME et à l'Union des Photographes Professionnels, John Leroux souhaite «défendre le métier et les petits entrepreneurs».
Adhérent à la CGPME et à l'Union des Photographes Professionnels, John Leroux souhaite «défendre le métier et les petits entrepreneurs».
Adhérent à la CGPME et à l'Union des Photographes Professionnels, John Leroux souhaite «défendre le métier et les petits entrepreneurs».
Adhérent à la CGPME et à l'Union des Photographes Professionnels, John Leroux souhaite «défendre le métier et les petits entrepreneurs».

Tout commence par une réorientation scolaire, «après le Bac, que je n’ai pas eu, j’ai passé un BEP Art graphique à Metz et ai été major de promo» confie John Leroux infographiste et photographe. Il va ensuite se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, d’abord en parallèle de son activité de vendeur dans une grande chaîne, puis à 100 % dès 2006.

Objectif : l’humain

Il se développe rapidement dans le domaine des arts graphiques et de la communication. «En septembre 2011, je voulais compléter mon travail et lance mon studio de photographies avec un minilab Fujifilm» raconte ce passionné de photos depuis l’âge de 12 ans. Il a attendu ses 38 ans pour ce nouveau défi, faisant de sa passion partie intégrante de son activité. Attaché à l’Homme, «avec un grand H» selon son expression, il le place au centre de son travail que ce soit à destination des particuliers (portrait, mariage, baptême, etc.), des collectivités (événements culturels, médiathèque, office du tourisme, etc.) ou encore des entreprises. Chacun de ces acteurs constitue un tiers des activités de ce touche-à-tout toujours rester à la page. Travaillant aussi bien sur des plaquettes de présentation que dans le cadre de portrait de dirigeants, John Leroux sait mobiliser ses talents de communiquant et son regard d’artiste. «Je souhaite davantage m’orienter vers les portraits dans les entreprises» confie le photographe, qui s’attache toujours à connaître ses modèles pour mieux capturer l’humain dans son objectif.