La renaissance de Madine

Boostée par la chaleur caniculaire de juillet et par ses nouveaux équipements modernisés, la base de loisirs du lac de M

404
La base de loisirs de Madine présente aujourd’hui un tout nouveau visage.
La base de loisirs de Madine présente aujourd’hui un tout nouveau visage.
La base de loisirs de Madine présente aujourd’hui un tout nouveau visage.
La base de loisirs de Madine présente aujourd’hui un tout nouveau visage.

«Une année exceptionnelle». Christian Legatelois, le président du syndicat mixte de Madine est un homme heureux. Et pour cause, il y a deux ans, le Conseil régional de Lorraine, le département de la Meuse et le Grand Nancy ont décidé d’unir leurs forces (et leurs budgets) pour relancer ce site moribond en jouant la carte de la synergie. En investissant 14,5 millions d’euros dans la requalification de la base de loisirs, les collectivités ont décidé de tout raser pour tout reconstruire, partant d’une feuille blanche. La fréquentation leur donne aujourd’hui raison. L’objectif des 300 000 visiteurs semblaient inatteignables il y a encore quelques années, mais finalement ce chiffre devrait être atteint à la fin de la saison. «Le choix d’avoir rendu ce site gratuit et accessible a été essentiel, levant ainsi tout frein financier pour les touristes», estime d’ailleurs Christian Legatelois. Évidemment, les équipements rénovés ou créés ont aussi fait la différence. Une nouvelle capitainerie, une maison des promenades, un bar de la plage, du sable fin, des espaces commerciaux et un restaurant ouvert toute l’année… Tout est fait pour séduire le plus grand nombre. «Il reste encore à faire avec un programme d’investissements sur six ans», prévient le responsable du site, qui précise que la prochaine étape passera par la rénovation du club house de Nonsard et l’école de voile d’Heudicourt.

L’hébergement renforcé

L’objectif à terme est aussi d’élargir l’offre d’hébergement. En 2015, six roulottes, dont une accessible pour les personnes à mobilité réduite, ont été achetées, répondant à la volonté des touristes de dormir dans des lieux insolites. Cette tendance devrait être reconduite dans les années à venir avec pourquoi pas des chalets flottants. L’idée est en tout cas lancée. Les collectivités vont principalement renforcer l’hébergement collectif pour accueillir dans de bonnes conditions les jeunes footballeurs, handballeurs, basketteurs… «Avant il fallait démarcher pour trouver qui serait intéressé pour venir à Madine alors qu’aujourd’hui c’est nous qui recevons des appels et des demandes», se réjouit le président du syndicat mixte. Fort de ce succès de fréquentation et de cette nouvelle reconnaissance, les privés commencent à s’intéresser à la base de loisirs meusienne. Les collectivités comptent d’ailleurs sur eux pour l’investissement de l’hébergement individuel. Avant de séduire définitivement les investisseurs privés, le Conseil régional sait qu’il séduira de nombreux Lorrains le 5 septembre prochain avec le grand concert gratuit donné par Calogero. Après Christophe Maé en 2014, l’artiste viendra présenter son nouvel album… et devrait attirer les foules. 10 000, 15 000… voire plus ? Christian Legatelois l’ignore. Il sait en revanche que tous viendront pour le chanteur, ce qui leur permettra de découvrir ou redécouvrir Madine… et ainsi, ils pourraient revenir les week-ends suivants, car qu’on se le dise ce concert n’annoncera pas la fin des animations sur la saison de la base de loisirs, qui a vocation à rester ouverte toute l’année. Le programme des animations sportives et culturelles se poursuivra en septembre.

PARTAGER
Article précédentCommerce
Article suivantLa Lorraine se dévoile