A31bis : c’est pas fini…

Le débat public sur l’A31bis est prolongé jusqu’au 30 septembre du fait de l’acceptation par la commission nationale du débat public d’une expertise complémentaire sur le fameux barreau Toul-Dieulouard.

317
L’A31bis est toujours en débat public jusqu’au 30 septembre.
L’A31bis est toujours en débat public jusqu’au 30 septembre.
L’A31bis est toujours en débat public jusqu’au 30 septembre.
L’A31bis est toujours en débat public jusqu’au 30 septembre.

Un aménagement sur deux voies de l’actuelle départementale ! C’est en suspens. À quoi pourrait se réduire le fameux barreau Toul-Dieulouard de la (potentielle) future A31bis si l’on s’en réfère à la présentation il y a quelques jours au Centre de congrès Prouvé de Nancy d’une expertise complémentaire sur le sujet. Une expertise complémentaire, demandée avant l’été, notamment, par le député Dominique Potier et Olivier Jacquin, président de la communauté de communes du Chardon Lorrain, dans le cadre du débat public de cette infrastructure.

Conclusions en novembre

Un débat lancé en avril dernier et prolongé depuis jusqu’au 30 septembre. La commission particulière dédiée à l’A31bis devrait rendre son compte-rendu avant le 30 novembre. «Il devrait être rendu pendant la deuxième quinzaine de novembre», assure Michel Morin, président de cette commission. À partir de cette date, le maître d’ouvrage qui n’est autre que l’État, aura trois mois, soit jusqu’en février 2016, pour prendre sa décision. Cette décision étatique pourra prendre plusieurs formes : un abandon du projet, une décision de le réaliser tout simplement, trouver un nouveau compromis ou encore demander des études complémentaires. Entre temps, la régionalisation va passer par là et restera alors à savoir si cette infrastructure autoroutière sera toujours une priorité. Il n’en demeure pas moins que l’urgence souvent mise en avant par bon nombre de décideurs économiques sur la nécessité de réaliser cette infrastructure est toujours de mise. En espérant que l’A31bis ne ressemble pas à sa grande sœur l’A32, un projet gentiment abandonné en son temps…