Véhicules

Jean-Claude Vennet répare la glace

Jean-Claude Vennet, passé par bien des chemins pour créer son entreprise «Home Pare Brise» sur la région nancéienne, a rencontré la réussite en développant un concept qui séduit les entreprises.

291
Jean-Claude Vennet, gérant de Home Pare Brise, à Houdemont.
Jean-Claude Vennet, gérant de Home Pare Brise, à Houdemont.
Jean-Claude Vennet, gérant de Home Pare Brise, à Houdemont.
Jean-Claude Vennet, gérant de Home Pare Brise, à Houdemont.

«Plus j’en ai à faire, plus je suis compétitif», indique Jean-Claude Vennet, responsable de l’entreprise «Home Pare Brise», basée à Houdemont. Rien ne le prédestinait à ce dessein de dirigeant. Il ne s’en cache pas : «À l’école, j’étais du genre dernier de la classe. Un cancre ! Cela ne m’intéressait pas.» Il décroche quand même un CAP de carrossier, et se met, après ses douze mois d’armée à Trèves en Allemagne, en recherche d’emploi. «Dans mon domaine, je ne trouvais rien. J’ai pris ma mobylette et j’ai fais le tour de nombre d’agences d’intérim. J’ai même campé à 5 heures du matin devant certaines d’entre elles. Je ne lâche jamais rien», avance-t-il. Il parvient à être embauché comme chaudronnier durant quatre ans. Sa minutie est appréciée. La suite le mène dans la création de produits métallurgiques pour un bail de plus d’une décennie. L’élève d’hier, peu concerné et motivé, est devenu un salarié consciencieux et au geste méthodique. Rangé, Jean-Claude Vennet garde néanmoins une idée en tête. «Si je suis un manuel, j’ai toujours eu cet intérêt pour la relation clientèle. Et puis, je n’aime pas être trop commandé», poursuit-t-il. Au printemps 2007, son destin professionnel bascule. «La société France Pare Brise m’a embauché sur son site de Saint-Max. Durant deux ans, j’ai appris sur le terrain tous les rudiments du métier», explique l’intéressé. Là encore, ses capacités et son appétence pour le labeur bien fait font la différence. L’entreprise étend son réseau avec un nouvel espace à Vandoeuvre, en confiant la totale gérance à Jean- Claude Vennet : «Je me suis retrouvé à la tête d’une surface de 500 m2. Je devais tout assumer dans les domaines de la relation fournisseurs, du commercial. En autonomie totale», note-t-il.

Interventions en entreprise

Le secteur de la réparation, lequel est finalement un microcosme, bruisse bien vite du nom de cet employé si efficace. En 2011, l’entreprise lunévilloise Pare-Brise Services lui fait une offre attrayante. Jean-Claude Vennet n’hésite pas et met tout son talent dans ce défi : même recette et même succès. Arrive 2014, l’envie de voler de ses propres ailes, de faire fructifier le savoir-faire accumulé depuis tant d’années autant qu’un large réseau, se fait sentir. Après quelques péripéties et plusieurs coups de pouce sous forme de rencontres opportunes, il lance Home Pare Brise. «J’ai fait mon étude de marché moi-même et j’ai frappé à la porte de dix banques», souligne-t-il. Sa palette de prestations : remplacement de pare-brise, réparation d’impacts, lunette, optique, glace rétroviseur, toit panoramique, vitre latérale, pose de films solaires pro. Particularité du concept : ces opérations se font directement au domicile ou sur le lieu de travail du client (déplacements gratuits). Home Pare Brise intervient sur une centaine de kilomètres autour de Nancy, notamment pour les entreprises. Ce dont Jean-Claude Vennet est le plus fer ? «Quand j’ai construit mon projet avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, on m’a délivré rapidement mon statut d’artisan. Tout simplement, parce que j’avais la qualification par mon diplôme», dit-t-il. Aujourd’hui, son affaire cartonne, dépassant les prévisions les plus optimistes, avec de gros marchés à la clé. À 48 ans, cet ancien prof de karaté, qui pratique la danse de salon avec sa compagne, n’a jamais lâché la bride. «C’est une merveille, je suis libre», conclut Jean-Claude Vennet, gagnant dans l’âme.