Club Affaires Stanislas

Les Couguars version Entrepreneurs

Avec une moyenne d’une centaine d’adhérents à la table de marque, le Club Affaires Stanislas (sponsors et supporteurs, version Entrepreneurs du Sluc Nancy Basket) a entamé sa saison 2015-2016 avec une stratégie de communication peaufinée aussi bien en interne qu’en externe. Site web entièrement renouvelé, petits déjeuners ciblés, déplacements pour les matchs extérieurs des Couguars et un Guide du Club attendu dès ce mois de novembre.

385
La «dream team» du Club Affaire Stanislas entend bien de nouveau mouiller le maillot cette saison.
La «dream team» du Club Affaire Stanislas entend bien de nouveau mouiller le maillot cette saison.
La «dream team» du Club Affaire Stanislas entend bien de nouveau mouiller le maillot cette saison.
La «dream team» du Club Affaire Stanislas entend bien de nouveau mouiller le maillot cette saison.

Palais des sports Jean-Weille à Nancy-Gentilly, soir de match ! Les sièges des tribunes VIP se remplissent peu à peu. Dans les travées, les supporteurs des Couguars donnent de la voix pour soutenir leur équipe se démenant comme des diables sur le parquet nancéien. Avec sa centaine de membres en moyenne, le Club Affaires Stanislas affiche son statut de «6ème homme» accompagnant, vaille que vaille, le 5 majeur du Sluc Nancy Basket. Au fl du temps, les sponsors du club de la cité ducale (condition sine qua non pour être membre du Club Affaires Stanislas) ont renforcé leur stratégie et leurs actions. Le nouveau bureau, élu en juin dernier à l’occasion de l’assemblée générale, a renouvelé Christelle Schlesser (directrice des éditions de votre hebdomadaire économique et régional) à la présidence. Elle est épaulée par Virgil Elin (Castorama) en qualité de vice-président, Pierre Bresson (ancien chef du département communication de GRTgaz Nord-Est) comme trésorier et Josette Volfart (société Idex) au poste de secrétaire. «La saison à venir va voir la mobilisation de jeunes et nouveaux membres souhaitant s’impliquer durablement dans la vie du club», assure la présidente.

Le Guide en novembre…

Le banc des remplaçants apparaît donc bien pourvu surtout que des figures, à l’image de Benoît Pelard, ont rendu leur maillot (retraite oblige) après l’avoir mouillé pendant de nombreuses années. La dernière saison fut riche en évolutions, avec, notamment, le gros chantier de la refonte du site internet du club, «qui permet aujourd’hui une meilleure visibilité des partenaires», et des implications événementielles diverses (déplacements pour les matchs extérieurs, participation à la soirée NJP dans le cadre des 24 heures de l’ACE en passant par des speed dating ou encore des petits déjeuners informatifs ciblés), la saison actuelle s’annonce chargée en challenges pour la «dream team» des sponsors du Sluc. Le traditionnel Guide du Club Affaires Stanislas (véritable mini bible, version business to business) ne devrait pas jouer les prolongations cette année, bien au contraire «sa parution est prévue pour le mois de novembre histoire de coller au plus près de la saison sportive.» Du côté de la traditionnelle soirée des vœux, toujours prisée, elle aura un caractère «encore plus chaleureux, convivial, voire moderne.» Les quatre commissions (partenariat, communication, manifestations et juridique) ont leur feuille de match. Le 6ème homme du Sluc Nancy Basket est bien décidé à, de nouveau, mouiller le maillot cette année.