Medef

L’Université d’été 2015 : une belle réussite !

L’Université d’été du Medef 2015 fin août sur le campus francilien d’HEC à Jouy-en-Josas avait pour thème «Formidable jeunesse», un coup de projecteur sur les jeunes et axe d’action prioritaire. Ils sont les principaux atouts de la composante économique de demain. Ce thème a été décliné lors de plusieurs ateliers qui passaient en revue les défis mondiaux à relever, et insistaient sur les réformes à effectuer. Ces réformes permettront aux jeunes Français de développer leurs talents et de favoriser les énergies créatrices.

333
La formation, élément indispensable particulièrement chez les jeunes qui étaient la pierre angulaire et le fl rouge de la manifestation patronale.
La formation, élément indispensable particulièrement chez les jeunes qui étaient la pierre angulaire et le fl rouge de la manifestation patronale.
Pierre Gattaz (au centre), le président national du Medef, bien entouré, notamment de la délégation meurthe-et-mosellane de son mouvement, à l’occasion de son Université d’Eté fin août sur le campus francilien de Jouy-en-Josas.
Pierre Gattaz (au centre), le président national du Medef, bien entouré, notamment de la délégation meurthe-et-mosellane de son mouvement, à l’occasion de son Université d’Eté fin août sur le campus francilien de Jouy-en-Josas.

Le Medef 54 : encore un temps d’avance !

Les 6 jeunes stagiaires étudiants de l’ ICN Business School de Nancy, ont été invités par Christine Bertrand, présidente du Medef de Meurthe-et-Moselle, à participer à l’Université d’été qui se tenait sur le campus de HEC à Jouy-en-Josas. Une belle occasion pour ces jeunes motivés. Ils ont rencontré le président Pierre Gattaz et de nombreux chefs d’entreprise. Ils sont rentrés à Nancy avec des promesses de stages et CDD. Rappelons que les étudiants avaient pour mission : «500 visites pour l’emploi» dans le cadre de l’opération nationale : «1 million d’emplois». Ils étaient chargés de mieux faire connaître aux entreprises, les dix dispositifs facilitant l’embauche et les dix solutions possibles pour les recrutements.

La formation était le thème essentiel !

En 2030, environ 30 % des métiers auront évolué ou auront totalement muté. Deux chiffres qui signifient qu’une entreprise qui ne prend pas aujourd’hui l’option d’investir dans le développement des compétences de ses dirigeants et de ses salariés se met en danger au risque de disparaître. La réforme de la formation professionnelle du 1er janvier 2015 doit libérer la capacité d’agir des entreprises et des salariés. Aujourd’hui la formation est indispensable pour faire se développer et gagner les entreprises. Le numérique a également été un thème prioritaire car il est aujourd’hui un facteur essentiel de la compétitivité des entreprises. L’innovation disposait également d’un vaste espace dédié aux bâtiments connectés, l’énergie renouvelable et à l’économie circulaire. L’Université d’été a redonné un véritable élan d’optimisme : la France qui gagne, l’audace à développer, la victoire des entreprises, l’envie de s’orienter vers la montée en gamme et la force de ceux qui se rassemblent pour agir.

Medef 54 : anticipation au menu

La formation, élément indispensable particulièrement chez les jeunes qui étaient la pierre angulaire et le fl rouge de la manifestation patronale.
La formation, élément indispensable particulièrement chez les jeunes qui étaient la pierre angulaire et le fl rouge de la manifestation patronale.

Petit-déjeuner de rentrée ce mardi 8 septembre du côté de la Maison de l’Entreprise à Maxéville pour le Medef de Meurthe-et-Moselle. Thème générique annoncé : «Anticiper. Détecter. Accompagner. Mobiliser les compétences pour réussir son projet de développement d’entreprise.» À la tribune : Joël Berger, le directeur général du Ciime (Commissariat d’investissement à l’innovation et à la mobilisation économique) et Didier Pichot, le directeur régional de la Banque publique d’investissement (BPI). L’occasion de faire un tour d’horizon des différents outils, notamment financiers, présents aujourd’hui sur le marché pour permettre aux entreprises, surtout innovantes, de faire face à la donne conjoncturelle actuelle et tenter d’en tirer leur épingle du jeu.

 

 

 

 

m.c