e-commerce

Glamuse.com racheté par Patrice Legrand Patrice Legrand, le cofondateur de Boursorama (créé à Nancy et revendu en 2002 au groupe Société générale en 2002 au prix de 44 millions d’euros), vient d’annoncer le rachat du site de lingerie Glamuse (lancée en 2011 au sein du groupe nancéien Miss Numérique proposant une offre unique de lingerie […]

356

Glamuse.com racheté par Patrice Legrand

Patrice Legrand, le cofondateur de Boursorama (créé à Nancy et revendu en 2002 au groupe Société générale en 2002 au prix de 44 millions d’euros), vient d’annoncer le rachat du site de lingerie Glamuse (lancée en 2011 au sein du groupe nancéien Miss Numérique proposant une offre unique de lingerie de marque sur un marché évalué à plus de 3 milliards d’euros en France). Ambitions affchés du «serial entrepreneur» lorrain : faire de ce site un leader du e-commerce de lingerie féminine et un acteur majeur de la promotion du «glamour à la française» à l’échelle internationale. «Je suis entrepreneur et investisseur sur le web depuis vingt ans et grand admirateur du glamour à la française. Le rachat de Glamuse marque mon retour en première ligne pour allier ces passions. Je suis convaincu que Glamuse possède un potentiel considérable basé sur les facteurs clés qui ont permis l’incroyable succès de Boursorama : qualité de service, amour du produit et anticonformisme», assure le nouveau président de Glamuse. Pure player e-commerce, Glamuse affiche plus de 50 000 clients.

Développement local
Les EPL ont tenu congrès

George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer. Sylvia Pinel, sa consœur du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité et André Vallini, secrétaire d’Etat à la Réforme territoriale. Le trio gouvernemental est passé par Nancy la semaine dernière à l’occasion du Congrès des entreprises publiques locales au Centre de congrès Prouvé. L’occasion de mettre en avant le rôle essentiel que jouent les EPL pour améliorer la qualité de vie et le vivre ensemble. À côté de ce congrès national, le salon du développement local adjacent a regroupé une cinquantaine d’exposants œuvrant dans le domaine public. Retour dans notre prochain numéro.

CJD Nancy
Premier afterwork en vue

Le 20 octobre, date à retenir pour le CJD (Centre des Jeunes Dirigeants) de Nancy. Ce groupement d’entrepreneurs et de dirigeants organise son premier afterwork à la boutique BiboVino située Grand Rue. «Après les rendez-vous pour se former, s’enrichir, se développer ou encore se remuer les méninges, nous avons décidé de mettre en place ce moment convivial et de partage pour faire, notamment, découvrir de nouvelles et d’anciennes entreprises nancéiennes», explique le CJD nancéien.

Baccarat
Croissance externe pour Aéro Lorraine

Reprise de la société SIPM de Fontenay-sous-Bois par Aéro Lorraine Baccarat Précision (groupe AEds). Le Tribunal de commerce de Paris vient de donner l’autorisation de cette reprise de ce spécialiste de l’usinage de pièces hydrauliques, notamment dans le secteur aéronautique (source : Est Républicain). Aéro Lorraine Baccarat Précision est entré dans le giron du groupe AEds de Dreux, assembleur de sous-ensembles aéronautiques, présent également à Witry-les-Reims dans la Marne où il a repris l’an dernier la société Secan (filiale d’Honeywell. Une nouvelle dynamique de croissance externe que cette reprise de SIPM.

Maxéville
Cegil-Lorinfo déménage

Déménagement effectué pour la société Cegil-Lorinfo ! Suite à un incendie en juillet dernier, l’entreprise de Maxéville a changé d’adresse mais reste toujours sur le territoire de la commune. Depuis le 14 octobre les équipes de Gilbert Summa, son président, sont regroupées et opérationnelles sur la ZAC Saint-Jacques 2 au 1 rue Paul Langevin.

Cirey-sur-Vezouze
Lhuillier Seyer repris par Riou Glass

VIE pour Vitrages Isolants de l’Est ! Cette nouvelle société est le fruit de la reprise de la société Lhuillier Seyer de Cirey-sur-Vezouze (en liquidation judiciaire) par le groupe Riou Glass, dont le siège est situé à Cauverville-en-Roumois dans l’Eure. «Cette reprise concerne toute l’activité de la société Lhuillier Seyer qui s’opère à partir des 5 000 m² du site lorrain, c’est-à-dire : la fabrication de vitrages isolants, la découpe, le façonnage et le négoce de vitrages ainsi que l’activité d’aide à la pose de ces types de produits verriers», expliquent les instances du groupe Riou Glass. «Cette acquisition est l’opportunité pour notre groupe de renforcer ses positions sur le territoire français et de se développer dans une région où le groupe n’était pas présent.» À noter que pour la société lorraine : «cette reprise permet d’assurer sur le long terme sa pérennité et de pouvoir étoffer sa gamme de produits ainsi que tous les services qu’elle met à la disposition de ses clients locaux.» Le groupe Riou Glass précise : «la société VIE poursuit plus que jamais son activité de transformation de vitrages, les interlocuteurs habituels ainsi que leurs coordonnées demeurent inchangées.» Fondé en 1979 et présidé par Pierre Riou, Riou Glass est un groupe français familial indépendant qui emploie aujourd’hui 900 salariés répartis dans 18 usines implantées en France métropolitaine, à la Réunion et à l’Île Maurice. Le groupe réalise en moyenne un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros

CCIR Lorraine
Précisions

Suite à notre article «CCI Lorraine : une régionalisation qui fait du bruit» paru dans notre n° 1725 du Lundi 21 septembre mentionnant, notamment, la tenue du bureau de la CCIR (Chambre de commerce et d’industrie régionale) Lorraine le 18 septembre dernier où le projet de rapprochement des Chambre de commerce et d’Industrie de la Meuse et de la Haute-Marne a été débattu et où nous mentionnons que «le bureau de la CCI Lorraine a dû être mouvementé (à l’heure où nous bouclons ce numéro, cette réunion n’a pas encore eu lieu)», Michel Jubert, le président de la CCI de la Meuse nous a fait parvenir cette précision : «Le bureau de la CCIR Lorrain s’est effectivement réuni le 18 septembre 2015 pour débattre du rapprochement des deux chambres de Meuse et de Haute-Marne. Une large majorité de ses membres s’est exprimée en faveur de ce rapprochement, le trouvant cohérent dans la nouvelle région Acal (Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine).»

Société Industrielle de l’Est
La venue d’Éric Woerth est annulée

La Fête solennelle du Travail de la Société Industrielle de l’Est, programmée le 12 novembre prochain au Centre de Congrès Prouvé à Nancy, devait accueillir Éric Woerth, l’ancien ministre du Budget qui a été également ministre du Travail. L’équipe d’organisation vient d’annoncer qu’il devait renoncer à sa venue. À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’hôte de l’édition 2015 de cette cérémonie n’est pas encore connu.