Port de Frouard et Plateforme multimodale

Les nouvelles têtes de pont…

Le 9 octobre, le Port de Frouard nouvelle génération, suite à une importante campagne de travaux, a été inauguré par le concessionnaire et gestionnaire du site, la Chambre de commerce et d’industrie de Meurthe-et-Moselle. Avec la récente plateforme multimodale adjacente remise en service l’an dernier, il s’affiche comme une carte maîtresse pour le développement économique de la région.

311
La nouvelle plateforme du Port de Frouard a été inaugurée le 9 octobre. Coût des travaux : 3,5 millions d’euros.
La nouvelle plateforme du Port de Frouard a été inaugurée le 9 octobre. Coût des travaux : 3,5 millions d’euros.
La nouvelle plateforme du Port de Frouard a été inaugurée le 9 octobre. Coût des travaux : 3,5 millions d’euros.
La nouvelle plateforme du Port de Frouard a été inaugurée le 9 octobre. Coût des travaux : 3,5 millions d’euros.

Rails, routes et surtout eau le 9 octobre dernier sur le site du Port de Frouard ! Après un an de travaux (entre septembre 2014 et juillet 2015), l’infrastructure portuaire a été inaugurée par la CCI de Meurthe-et-Moselle (concessionnaire et gestionnaire du site). Coût total de l’opération : 3,5 millions d’euros dont 650 000 euros investis directement par la chambre consulaire dans ce projet entrant dans le cadre du Contrat de Plan- État-Région (signé en juillet 2011). Une plateforme conteneurs de 10 000 m² a été réalisée, des voies dites «bord à quai» permettant le chargement des bateaux ont été réfectionnés. Un relifting et une adaptation nécessaires à la donne actuelle du transport de marchandises.

Multimodalité toute !

«Le port de Frouard a vu le nombre de ses clients doubler avec 2 800 000 tonnes par an. Il s’affiche aujourd’hui au 2ème rang des structures portuaires de France en matière de transport céréalier», assure François Pélissier, le président de la CCI de Meurthe-et-Moselle. Cet outil, ouvert sur la mer du Nord et l’Allemagne, s’additionne aujourd’hui à la plateforme multimodale adjacente Val de Lorraine. Ce duo d’infrastructures s’affche comme un atout indéniable pour le développement de la région avec des ouvertures vers le Sud (en particulier par des liens avec les ports de Fos-sur-Mer et Marseille). Reste à poursuivre dans cette lignée, notamment, par le renforcement des cohérences avec les infrastructures similaires de Metz et de Thionville.