Patricia Gradeck en classe auto

Patricia Gradeck est depuis un an responsable de l’enseigne First Stop – Espace services autos à Écrouves. Elle a su insuffler avec succès une touche particulière à son affaire qui séduit ses clients. Notamment ceux venant du monde entrepreneurial.

1087
Responsable de First Stop - Espace services auto, Patricia Gradeck s’est lancée un beau challenge.
Responsable de First Stop - Espace services auto, Patricia Gradeck s’est lancée un beau challenge.
Responsable de First Stop - Espace services auto, Patricia Gradeck s’est lancée un beau challenge.
Responsable de First Stop - Espace services auto, Patricia Gradeck s’est lancée un beau challenge.

«J’ai toujours aimé les voitures… même si je ne fais pas de mécanique !», note Patricia Gradeck. Cette native de Belfort a ouvert en octobre 2014 un magasin estampillé First Stop – Espace services autos à Écrouves. Si elle fait de l’affabilité sa qualité première quand il s’agit de recevoir et renseigner la clientèle, Patricia Gradeck allie par ailleurs minutie, méticulosité et professionnalisme avec ses fournisseurs. Son cursus d’études l’a menée successivement au lycée Chopin, chez Pigier et au Greta. Elle décroche un Bac STT Communication commerciale puis un BTS Action commerciale. L’intéressée se souvient : «Au fond, j’ai toujours su que je voulais gérer ma propre affaire. Il me restait à trouver dans quel domaine.» En 2001, elle est embauchée comme employée commerciale chez Points, puis Vulco et First Stop à Toul. Durant treize ans, Patricia Gradeck développe tout autant un savoir-faire qu’un important réseau relationnel. Ses interlocuteurs apprécient la réactivité de la jeune femme, laquelle balaie un large champ de compétences : gestion clientèle et fournisseurs, accueil, vente, conseils, devis, facturation, organisation de planning d’atelier. La panoplie d’une future gérante. Si bien, quand début 2014, le projet se fait jour de reprendre un ancien magasin fermé, First Stop pense à elle comme une évidence… pour en prendre les commandes. Patricia Gradeck n’hésite pas une seconde et se lance dans ce déf. Elle précise : «Je ne n’ai pas le statut de franchisée mais d’indépendante. Ce qui me laisse plus de latitude dans mes choix.» Sa première idée est de se démarquer du classicisme souvent rencontré dans ce type de commerces. Effectivement, le changement va être radical. Exit les longs rayonnages entre autres. La touche féminine vient bousculer un univers traditionnellement très masculin.

Un open space de la réparation

Patricia Gradeck a donc pensé son magasin autrement : agencement aéré, bougie parfumée sur une table ronde, teintes chaleureuses aux murs : la convivialité est de mise. L’effet est réussi. Trois collaborateurs œuvrent sur la partie atelier/réparation. Également, depuis quelques semaines, Espace services autos bénéficie des prestations comptables, au cœur même de sa surface, de la société Yzico, en la personne de Stéphanie Dally. L’enseigne de Patricia Gradeck s’adresse bien sûr aux particuliers mais également aux parcs de location et entreprises. Les professionnels trouvent là un vrai outil de proximité dédié aux : réparations automobiles tourisme, 4×4, utilitaires, camionnettes, entretien des véhicules, montage des pneus – y compris pour quad, 2 roues et kart -, vente d’accessoires auto et de pièces détachées homologuées constructeur ou discount. Un an après le début de son aventure, la responsable confie : «Dans les premiers temps, j’étais anxieuse. Je suis beaucoup plus sûre de moi aujourd’hui. Plus épanouie. J’apprécie la proximité nouée avec la clientèle. Il y a beaucoup de chaînes et de concurrence sur mon créneau. J’essaie de développer un concept familial, proche des gens.» La tête sur les épaules, Patricia Gradeck reste sereine et lucide, consciente du chemin à parcourir pour viabiliser son activité. Pour l’heure, elle goûte chaque instant de sa vie de gérante, évoquant quelques projets comme étendre la zone de clientèle ou multiplier les opérations promotionnelles ciblées. Pas de doute, ici, elle est dans son élément. Son sourire communicatif, quand elle s’appuie sur le pneu qui sert de déco à l’entrée, est un bel indice de sa réussite.