Technopôle de Brabois : en toute modularité

Le Technopôle de Brabois est loin d’être un no man’s land comme pourrait le laisser croire la prolifération des panneaux

352
Certaines offres de seconde main trouvent preneur sur le Technopôle de Brabois.
Certaines offres de seconde main trouvent preneur sur le Technopôle de Brabois.
Certaines offres de seconde main trouvent preneur sur le Technopôle de Brabois.
Certaines offres de seconde main trouvent preneur sur le Technopôle de Brabois.

Les taux de vacance des logements de 60 à 70 %, cela c’était avant ! Rachetés l’année dernière par des investisseurs privés locaux, les bâtiments situés au 2 et 4 allée d’Enghien sur le Technopôle de Brabois à Villers-lès- Nancy affichent une nouvelle jeunesse ! Exemples typiques de la réhabilitation de bâtiments sur ce parc d’activité trop souvent montré du doigt par des taux de vacance importants. «Le Technopôle est loin d’être une zone morte», assure Nadia Gintzburger, directrice associée de DTZ Nancy, commercialisateur de ces quelque 2 000 m² de surface répartis sur l’ensemble des deux bâtiments. Isolation entièrement revue, modification des modes de production énergétique (sur demande uniquement des utilisateurs), relifting total, cette offre de seconde main «répond à une typologie de demandes d’entreprises en petite, moyenne voire grande surface.» Le tout avec une adaptation des locaux par rapport à la demande des utilisateurs.

Offre complémentaire

La modularité et l’adaptabilité s’affichent comme les standards actuels d’une offre immobilière adaptée aux entreprises. Savelys (filiale de GDF- Suez) est le plus gros utilisateur avec 250 m² de bureaux et 150 m² de locaux de stockage « réalisés en extension sur le terrain du bâtiment.» LVL Médical, spécialisé dans l’assistance médicale à domicile, a également trouvé son bonheur en se voyant proposer une adaptation de ses entrées et accès. Spie Batignolles, après avoir migré quelques temps dans le Lunévillois (du fait, notamment, du rachat de Prestini TP), regagne le Technopôle de Brabois. Le cabinet d’expertise-comptable Syntex vient compléter la liste des entreprises nouvelles installées, auxquelles s’ajoutent les utilisateurs déjà présents. Au final, il ne reste plus qu’un seul lot disponible. «Nous avons d’autres projets sur le Technopôle et ailleurs pour l’année prochaine.» Cette offre complémentaire aux programmes neufs permet à l’agglomération de proposer «un millefeuille d’offres pouvant répondre à quasiment toutes les typologies de demandes.» L’implantation (ou non) d’entreprise s’effectue surtout par rapport à la qualité de l’offre immobilière présente. Les différents programmes de seconde main engagés sur le Technopôle de Brabois et ailleurs apparaissent comme un gage plus que crédible d’un marché de l’immobilier d’entreprise adapté.