Centre des Jeunes Dirigeants d’Épinal

Impossible n’est pas vosgien…

Après Bertrand Piccard, Isabelle Autissier ou encore Philippe Croizon, le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) d’Épinal convie deux nouvelles figures singulières pour sa traditionnelle soirée événement, prévue cette année le 20 novembre au Centre de congrès spinalien. Cédric Villani, mathématicien français directeur de l’Institut Henri-Poincaré et Taïg Khris, triple champion du monde de roller sur rampe et vainqueur des X Games, seront les grands témoins de cette soirée placée sous le signe de «C’était impossible, ils l’ont fait !» De quoi rebooster le moral des entrepreneurs et des autres.

342
La soirée événement du CJD d’Épinal est annoncée le 20 novembre au centre des congrès spinalien.
La soirée événement du CJD d’Épinal est annoncée le 20 novembre au centre des congrès spinalien.
La soirée événement du CJD d’Épinal est annoncée le 20 novembre au centre des congrès spinalien.
La soirée événement du CJD d’Épinal est annoncée le 20 novembre au centre des congrès spinalien.

Vosgien est fier de l’être et ouvert aux autres avec un sens aigu du partage et de la découverte. À l’heure où raisonnent les trompettes de la grande région Acal (Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine), le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) d’Épinal entend de nouveau démontrer que les forces vives vosgiennes sont toujours présentes et riches de propositions et d’initiatives. Le 20 novembre au Centre des congrès spinalien, ce groupement de chefs d’entreprise et de cadres dirigeants invitent tous les Vosgiens, Lorrains et autres voisins de la grande région Acal, à s’en rendre compte de visu à l’occasion de leur grande soirée événement annuelle «de partage et de réflexion», comme l’assurent les organisateurs. Thème générique annoncé : «C’était impossible, ils l’ont fait !» avec deux guest-stars à l’affiche : le sportif de l’extrême Taïg Khris et le mathématicien Cédric Villani (voir encadré). Le tout présenté par l’animateur vedette Jérôme Anthony.

Tout est possible…

«L’objectif de cette soirée est de montrer que l’humain, quel qu’il soit, est capable de se surpasser à partir du moment où il se fixe un objectif même s’il peut paraître fou.» Un champ de réflexion vaste dans la lignée de la philosophie du mouvement patronal du CJD créé en 1938. Ce mouvement rassemble aujourd’hui en France près de 4 500 chefs d’entreprise et cadres dirigeants animés par une conviction commune : que l’économie doit être au service de l’homme et de la vie. «Notre mouvement n’a pas pour objectif de défendre les intérêts d’une catégorie, mais d’accompagner dans sa mission tout jeune dirigeant soucieux d’améliorer sa performance et celle de son entreprise.» L’ouverture aux autres et la notion de partage s’affichent comme des valeurs fortes que le CJD spinalien met en oeuvre depuis de nombreuses années. Nouvelle démonstration de haut vol (sans doute) le 20 novembre prochain à Épinal.