Salon Renault et Exco

Recherche repreneurs d’agences «Le plus délicat aujourd’hui, c’est de créer des vocations pour reprendre certains établissement de nos agents.» Constat tiré par Éric Papon, conseiller développement Réseau à la direction régionale Est du constructeur Renault, le 21 novembre, à l’occasion de la tenue du salon de la reprise et de la création d’agences Renault dans […]

390

Recherche repreneurs d’agences

«Le plus délicat aujourd’hui, c’est de créer des vocations pour reprendre certains établissement de nos agents.» Constat tiré par Éric Papon, conseiller développement Réseau à la direction régionale Est du constructeur Renault, le 21 novembre, à l’occasion de la tenue du salon de la reprise et de la création d’agences Renault dans les locaux de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Meurthe-et-Moselle à Laxou. Cette manifestation annuelle, organisée avec le cabinet d’expertise-comptable Exco, depuis maintenant onze ans, était également programmée le même jour dans cinq autres villes de France : Aix-en-Provence, Agen, Nantes, Saint-Priest et Paris. Derrière Éric Papon, des panonceaux d’annonces d’une vingtaine d’agences du Losange à céder sur le territoire de la direction régionale. «L’anticipation est nécessaire pour nous, histoire de continuer à avoir un maillage territorial fort.» Au niveau national, sur les 3 500 garages indépendants Renault que compte la marque, entre 100 et 150 changent de main chaque année. À côté de la mise en relation entre cédants et potentiels repreneurs, le salon a permis aux professionnels d’Exco d’informer sur les spécificités d’une reprise comme d’une cession d’agence. «Entre la nécessité d’anticiper, les problèmes du financement ou encore les aspects psychologiques, notamment pour le cédant, la préparation est cruciale est indispensable pour trouver l’appui des partenaires financiers», assure Éric Papon. Reste juste à créer des vocations…

Immobilier commercial
Grand Nancy : nouvelle stratégie

Nouvelle stratégie commerciale en matière de développement de l’immobilier commercial programmée au premier trimestre 2016 par le Grand Nancy ! L’annonce est tombée quelques jours avant la participation de la structure intercommunale et de l’Aduan (Agence de développement et d’urbanisme de l’aire urbaine nancéienne) au Mapic (Marché international des professionnels de l’immobilier commercial) à Cannes mi-novembre. «Ce salon a été l’occasion de présenter notre démarche initiée en septembre dernier avec le vingt communes du Grand Nancy, les chambres consulaires et les présidents des huit zones d’activité de l’agglomération pour réactualiser la stratégie de développement commercial adoptée en 2013. Celle-ci s’inscrit dans une logique de maîtrise du développement commercial et de préservation des équilibres centre-ville/périphérie. Mais l’évolution des comportements d’achats ainsi que la modernisation des commerces nécessitent une actualisation. Ce travail permettra ainsi d’ici la fin du premier trimestre 2016 de pouvoir énoncer une nouvelle stratégie de développement commercial», assure-t-on au Grand Nancy.

Réseaux professionnels
Décryptage au Carep de Pompey

Les réseaux professionnels ! Ils sont légion, notamment en Lorraine, et pas facile pour bon nombre d’entrepreneurs de se frayer un chemin dans cette véritable jungle version business to business. Histoire de tenter d’y voir plus clair sur le sujet, Initiative Val de Lorraine et le Carep (Centre d’accueil et de ressources pour entreprises du pays du val de Lorraine Centre d’accueil et de ressources pour entreprises du pays du val de Lorraine) organisent le 9 décembre, à partir de 18 heures, dans ses locaux du boulevard de Finlande à Pompey, une réunion (dans le cadre de son Club Créateurs) sur le thème «Les réseaux professionnels : Qui sont-ils ? Comment choisir le plus adapté ? Comment s’y comporter ?» Cette réunion sera assurée par Nicolas Millot de la CCI Lorraine.

Formation
L’APC va former pour la CNPE

L’Association Perspectives et Compétences de Maxéville sollicitée par le Conseil régional, l’UIMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie) et Pôle emploi pour préparer les reconversions futures du personnel de la centrale nucléaire de Cattenom ! «Dès 2016, la centrale va engager un programme de travaux importants de rénovation et de modification de ses structures industrielles. Ces travaux dits de «Grand Carénage» en milieu nucléaire vont s’étaler sur une période de dix ans. Ils génèrent des besoins en personnel qualifié dans les métiers de : robinetier, tuyauteur, soudeur, chaudronnier ou encore logisticien», explique-t-on à l’APC. Un point d’étape sur la mise en oeuvre de ces formations est programmé le 4 décembre prochain.

Transfrontalier
L’OFAJ fait le point chez BASF

Les partenariats transfrontaliers pour l’employabilité des jeunes : une nécessité ! Histoire d’enfoncer le clou sur les nécessaires coopérations transfrontalières entre le monde l’entreprise et celui de l’éducation notamment, l’OFAJ (office franco-allemand pour la jeunesse) a organisé le 12 novembre une Journée Découverte sur le site lorrain de BASF (Beauty Care Solutions France) à Pulnoy. Les élèves participants ont rencontré Annegret Kramp-Karrenbauer, la ministre-présidente de la Sarre, et bon nombre de personnalités du monde institutionnel, économique et universitaire engagées dans des dynamiques de coopérations transfrontalières. Temps fort de la journée un débat sur le thème «L’apprentissage de l’allemand et du français au service des partenariats entre la Sarre et la Lorraine.» Objectif premier de cette démarche : tenter de démontrer aux jeunes (et aux moins jeunes) que les compétences linguistiques et interculturelles facilitent la mobilité internationale. Le choix du site de Pulnoy de BASF est loin d’être un hasard ! «Les 13 sites de production de BASF en France travaillent au service des entreprises françaises, mais jouent également un rôle moteur en Europe et dans le monde. Notre groupe offre de nombreuses opportunités aux jeunes polyglottes et mobiles qui auront envie de s’épanouir dans une entreprise dotée d’une double culture franco-allemande», assure Xavier Susterac, le président de BASF France.

Cercle Économique Lorrain
Gris Découpage à l’honneur

Prix de l’Initiative pour la Lorraine, attribué par le Cercle Économique Lorrain, à la société mussipontaine Gris Découpage. Cette distinction a été remise le 24 novembre à Paris sous les parrainages de Baccarat, PWC et du groupe Wendel. «Nous avons voulu mettre en lumière une entreprise familiale de la région, qui, en adoptant une stratégie d’innovation, d’investissement et de progrès continu est devenue leader international dans son secteur de fabrication de rondelles en acier de fixation et de pièces mécaniques», expliquent les membres du jury.

Artem Insight
Créativité et innovation

500 étudiants au cœur des problématiques de 50 organisations (entreprises ou start-up). Depuis le 30 novembre et jusqu’au 4 décembre, les étudiants de l’alliance Artem (ICN Business School, École nationale supérieure d’art et de design de Nancy et l’École des Mines de Nancy) se mettent au service de l’entreprise. Objectif de ces cinq jours d’immersion : engager un transfert de compétences croisées étudiants-entreprises en mettant en avant la créativité des étudiants au sein de l’innovation. «C’est un programme pédagogique unique et innovant qui plonge nos étudiants des trois écoles au cœur des réalités du monde professionnel», expliquent les organisateurs.

Sous-préfecture de Lunéville
Véronique Isart s’en va

Le monde économique et entrepreneurial la connaissait bien, notamment, pour son implication dans les dossiers de développement territorial. Véronique Isart, la sous-préfète de Lunéville quitte ses fonctions. Elle vient d’être nommée directrice de cabinet du préfet de Charente-Maritime. Elle prendra son nouveau poste à la Rochelle le 7 décembre prochain.

Droit
Séquoia se «rempote» à Maxéville

Rempotage effectué pour le cabinet d’avocats Séquoia à Maxéville du côté de la rue André Bisiaux. Histoire de marquer le coup de ce «rempotage dans ses nouveaux locaux», comme l’assurent les équipes du cabinet, les professionnels du droit invitent leurs clients et fournisseurs (sur inscription) le 7 décembre à un buffet «tartines». Attention, dress code annoncé : tenue de chantier exigée.

Gondreville
Prêt à Partir en Universités

Mobilisation générale la semaine dernière du côté du siège du groupe Prêt à Partir à Gondreville. Le groupe lorrain a organisé la quatrième édition de ses Universités. 160 conseillers-vendeurs, en provenance des quelque 56 agences du groupe ont assisté à bon nombre de conférences à l’image de celle donnée par Martin Duval, créateur de la société Bluenove (société de conseils spécialisée dans l’open innovation). «C’est un moment fort du groupe et ces Universités sont un temps d’échanges privilégiés entre nos vendeurs et une partie de nos partenaires», assure Anthony Aubert, coordinateur marketing chez Prêt à Partir.