Venathec : autant en écoute le vent

Environnement

Nom de code : iEar. Mission : système d’écoute et d’expertise acoustique des parcs éoliens développé par le bureau d’études vandopérien, Venathec. Cette mini révolution dans l’univers des parcs éoliens (qui doivent subir des diagnostics acoustiques pour mesurer leur impact sonore sur l’environnement) pourrait bien bouleverser le marché, car ce dispositif ne nécessite pas l’arrêt des parcs pour intervenir. Une onde de choc acoustique présentée cette semaine au fameux EWEA (European Wind Energy Association) à Paris jusqu’au 20 novembre.

431
iEar «écoute» en continu les parcs éoliens…
iEar «écoute» en continu les parcs éoliens…
«Notre système a nécessité 4 ans de R&D et un million d’euros d’investissement», assure Patrice Cornu, le président et fondateur de Venathec.
«Notre système a nécessité 4 ans de R&D et un million d’euros d’investissement», assure Patrice Cornu, le président et fondateur de Venathec.

Quatre ans de Recherche & Développement. Un million d’euros d’investissement pour aboutir à ce que ses concepteurs qualifient «de véritable onde de choc acoustique sur le marché des parcs éoliens.» Venathec, bureau d’études acoustiques créé en 1999 à Vandoeuvre-lès-Nancy acteur majeur de l’ingénierie acoustique et vibratoire en France, vient de lancer iEar. Une réponse à l’obligation des gestionnaires de parcs éoliens de mesurer l’impact sonore de leurs installations sur l’environnement pouvant entraîner un bridage voire un arrêt total du parc si la «pollution» sonore est trop importante. «iEar est un système complet de monitoring acoustique intelligent capable d’estimer les émergences sonores en temps réel, localiser et hiérarchiser les sources sonores prédominantes et ainsi piloter acoustiquement le fonctionnement des éoliennes à l’aide d’une iEar-Box», explique Patrice Cornu, le président et fondateur de Venathec.

Photographie sonore

iEar «écoute» en continu les parcs éoliens…
iEar «écoute» en continu les parcs éoliens…

Élaboré avec des pointures dans leurs domaines à l’image d’Acoem pour les capteurs acoustiques, Général Electric pour les systèmes d’interface entre les éoliennes et le laboratoire de recherche de l’Inria, ce système «ne nécessite aucun arrêt des éoliennes et représente une véritable technologie de rupture. La mesure acoustique est transcendée par un nouveau type de mesure sonométrique installé à demeurer et en phase avec l’avenir.» Cette véritable photo sonore prise grâce à la technologie de la triangulation acoustique «garantit la prise en compte en temps réel de la variabilité de la propagation acoustique ainsi que la dispersion des niveaux sonores influencés par la météorologie ou encore l’impact direct de l’Homme sur son environnement.» Au final, iEar s’affiche comme un outil de pilotage intelligent à destination des développeurs, exploitants et turbiniers du secteur désireux d’optimiser le fonctionnement (et donc le productible) électrique tout en s’assurant de l’acceptation du projet éolien de la part des riverains. Le tout dans une recherche constante de l’efficacité énergétique et de la productivité des parcs éoliens.

iEar présenté à l’EWEA à Paris

EWEA pour European Wind Energy Association ! Ce rendez-vous européen majeur de l’énergie éolienne se déroule cette année à Paris du 17 au 20 novembre. Venathec présentera sur ce salon son fameux système iEar. Pour sûr que les Lorrains devraient intéresser bon nombre de visiteurs professionnels avec cette véritable mini révolution made in Lorraine.