Edito

Régionales : et maintenant…

169 élus : 104 sièges pour l’Union de la droite, 46 sièges pour le Front national et 19 sièges pour l’Union de la gauche. À l’instar de la quasi-totalité des régions de l’Hexagone, le Front national devient le principal parti d’opposition au sein des Conseils régionaux. Une donne inédite qui appelle à la plus grande […]

138
Vous devez être connectés pour visualiser cet article