Experts-comptables : Entre loi de finances et crowdfunding

L’Ordre des experts-comptables de Lorraine a organisé, le 12 janvier au Centre de congrès Prouvé à Nancy, sa traditionnelle journée de formation dédiée à la loi de finances sous une toute nouvelle approche.

453
Oliver Balestraci, le président de l’Ordre des experts-comptables de Lorraine a fait évoluer la traditionnelle journée de formation sur la loi de finances.
Oliver Balestraci, le président de l’Ordre des experts-comptables de Lorraine a fait évoluer la traditionnelle journée de formation sur la loi de finances.
Oliver Balestraci, le président de l’Ordre des experts-comptables de Lorraine a fait évoluer la traditionnelle journée de formation sur la loi de finances.
Oliver Balestraci, le président de l’Ordre des experts-comptables de Lorraine a fait évoluer la traditionnelle journée de formation sur la loi de finances.

La journée de formation sur la loi de finances en début d’année, c’est une tradition pour les experts-comptables de Lorraine. Jean-Pierre Cossin, conseiller maître à la Cour des comptes, n’a pas dérogé à la règle. Le 12 janvier, à la tribune d’un auditorium du Centre de congrès Prouvé à Nancy, il a comme chaque année, avec son approche ludique et amusante, abordé cet exercice de décryptage relatif aux mesures fiscales pour 2016. Une session de décryptage plus courte chaque année du fait d’un nombre de mesures moins nombreuses. «Les lois de finances sont de moins en moins fournies en matière de droit français. Toutes les prises de décisions sont aujourd’hui faites au niveau communautaire européen.»

Dans l’air du temps

Constat établi par Olivier Balestraci, le président du Conseil régional de l’Ordre des experts-comptables. L’homme du chiffre, qui entame sa dernière année de mandat, a profité de l’opportunité de cette réduction de texte législatif national pour faire de la traditionnelle journée de formation, un événement «plus dans l’air du temps.» Comprenez : plus en phase avec la stratégie de communication menée depuis quelques années par l’Ordre en termes d’image. «Nous sommes de plus en plus experts et de moins en moins comptables.» Pas étonnant de constater que l’après-midi était dédiée à une conférence sur le crowdfunding et les nouveaux modes de financement. Plus de trois cents experts-comptables (sur les 430 répertoriés en Lorraine) ont participé à cette journée de formation nouvelle formule.