Immobilier : Nancy Grand Cœur : à l’O’rigin

La Foncière des Régions, EDF et le Grand Nancy viennent de poser, virtuellement, la première pierre de l’immeuble de bureaux O’rigin du nouveau quartier Nancy Grand Cœur en présence de Jean-Bernard Lévy, le PDG d’EDF, premier locataire confirmé. Le groupe occupera plus de 70 % des quelque 6 341 mètres carrés annoncés dans le cadre d’un bail de douze ans ferme.

443
L’immeuble de bureaux O’rigin du quartier Nancy Grand Coeur sera livré mi-2017.
L’immeuble de bureaux O’rigin du quartier Nancy Grand Coeur sera livré mi-2017.
L’immeuble de bureaux O’rigin du quartier Nancy Grand Coeur sera livré mi-2017.
L’immeuble de bureaux O’rigin du quartier Nancy Grand Coeur sera livré mi-2017.

Nom de code de l’opération : O’rigin. Pilotes de l’opération : Foncière des Régions (maître d’ouvrage, propriétaire et investisseur), Silvio d’Ascia Architecture (maître d’oeuvre) et Eiffage Construction Lorraine (constructeur). Vingt millions d’euros d’investissement. 6 341 mètres carrés de bureaux pour une livraison annoncée pour mi-2017 au centre du quartier Nancy Grand Coeur. La première pierre, virtuelle, de l’immeuble de bureaux O’rigin vient d’être posée, le 5 janvier, bien au chaud au cTmur du Centre de congrès Prouvé, tandis qu’à l’extérieur les premiers coups de pioche donnent le tempo. 70 % de la surface ont déjà trouvé preneur avec le groupe EDF.

Bureaux de demain

«Ce nouveau bâtiment, respectueux de l’environnement, réunira environ 270 salariés du groupe. Le chauffage y sera assuré par le réseau de chaleur urbain du Grand Nancy, illustrant l’engagement d’EDF en matière de développement durable», assure Jean-Bernard Lévy, le président directeur général d’EDF présent à l’occasion de cette manifestation inaugurale. «Cet immeuble synthétise notre vision des bureaux de demain qui doivent allier intelligence des espaces de travail, performance environnementale et proximité des pôles de vie», souligne Jean Laurent, le président du conseil d’administration de Foncière des Régions. 1 359 mètres carrés restent à commercialiser, les professionnels de l’immobilier de l’agglomération tâchent d’y pourvoir au mieux