Terres de Lorraine : source de marchés

Le Pays Terres de Lorraine et les professionnels du bâtiment de Meurthe-et-Moselle viennent de signer, le 11 janvier à Neuves-Maisons, une charte d’engagement pour la rénovation énergétique. Objectif : mettre en adéquation l’offre et la demande en la matière. Une bonne nouvelle pour le secteur en proie à une conjoncture plus que délicate.

444
Dominique Potier (deuxième en partant de la gauche), président du Pays Terres de Lorraine a signé avec les représentants des artisans et PME du bâtiment une charte d’engagement pour la rénovation énergétique.
Dominique Potier (deuxième en partant de la gauche), président du Pays Terres de Lorraine a signé avec les représentants des artisans et PME du bâtiment une charte d’engagement pour la rénovation énergétique.
Dominique Potier (deuxième en partant de la gauche), président du Pays Terres de Lorraine a signé avec les représentants des artisans et PME du bâtiment une charte d’engagement pour la rénovation énergétique.
Dominique Potier (deuxième en partant de la gauche), président du Pays Terres de Lorraine a signé avec les représentants des artisans et PME du bâtiment une charte d’engagement pour la rénovation énergétique.

D’un côté des particuliers (ou des professionnels) intéressés par la rénovation énergétique de leur bâti réalisable grâce, notamment, à certaines aides et déductions fiscales encore incitatives. De l’autre des artisans, TPE et PME du bâtiment qui voient dans ce secteur de la rénovation énergétique une aide au développement de leur activité aujourd’hui en berne. Reste juste à mettre en connexion les deux parties. Le bon vieux principe de l’offre et de la demande mais un tant soit peu amélioré. Chose faite du côté du Pays Terres de Lorraine, présidé par Dominique Potier. Ce groupement d’intercommunalités du sud du département (de Toul à Neuves-Maisons) vient de signer une charte d’engagement pour la rénovation énergétique avec les représentants du secteur du bâtiment en Meurthe-et-Moselle : Pascal Pinelli, le président de la Confédération l’artisanat et des petites entreprises bâtiment (Capeb), Danielle Jonquard, vice-président de la Chambre de métiers et de l’artisanat et Daniel Cerruti, le président de la Fédération départementale du bâtiment et des travaux

Accompagnement au label RGE

Fer de lance de l’opération : la mise en place d’une plateforme de rénovation énergétique, pilotée par l’Agence de développement économique du territoire ADSN). Le particulier y trouve toutes les informations et conseils pour monter et mener à bien son projet, tandis que les entreprises du bâtiment peuvent développer leurs compétences en matière de rénovation énergétique. En première ligne pour elles : un accompagnement à la labellisation RGE (Reconnu garant de l’environnement), sésame indispensable pour pouvoir proposer des travaux avec déductions d’impôts pour le client. «La réhabilitation thermique des logements constitue un enjeu majeur pour notre territoire et c’est donc un gisement d’activité pour le secteur», assurent les signataires. Le tout est réalisé dans un souci de développement durable et d’environnement version Cop 21

PARTAGER
Article précédentMedef 54
Article suivantDon’actions lancé