Conjoncture

Temps mitigé sur la région Acal

314
La première note de conjoncture de l’Insee version nouvelle région révèle une situation toujours tendue en particulier dans la construction.
La première note de conjoncture de l’Insee version nouvelle région révèle une situation toujours tendue en particulier dans la construction.
La première note de conjoncture de l’Insee version nouvelle région révèle une situation toujours tendue en particulier dans la construction.
La première note de conjoncture de l’Insee version nouvelle région révèle une situation toujours tendue en particulier dans la construction.

L’Insee vient de faire paraître sa première note de conjoncture version nouvelle région Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine. Bilan : la nouvelle région fait face à une conjoncture économique plus difficile qu’au niveau national. Nouvelle région et toujours la même situation conjoncturelle, mais version ménage à trois aujourd’hui. «Au troisième trimestre 2015, la conjoncture reste morose mais présente quelques signaux positifs», assure l’Insee dans sa première note de conjoncture version région Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine. L’emploi salarié marchand est toujours en baisse (malgré une hausse de l’intérim et avec de fortes disparités selon les secteurs). Le taux de chômage augmente comme au niveau national et s’établit à 0,4 % de la population active même si le nombre de demandeurs d’emploi baisse légèrement.

Merci l’export…

Rien de bien nouveau au niveau de la situation du secteur de la construction où aucune reprise n’est enregistrée. C’est même plutôt l’inverse ! «Dans la région Acal, 22 100 autorisations de construction de logements ont été délivrées entre octobre 2014 et septembre 2015 soit une chute de 18,4 % par rapport à la même période un an auparavant». La baisse est beaucoup plus prononcée qu’au niveau national. Seule planche de salut mise en avant par l’étude de l’Insee : l’exportation. «De par sa situation frontalière avec quatre pays européens, son poids économique, et aussi sa spécialisation dans certains secteurs industriels, l’Acal est la première région française en termes de part des exportations dans le PIB.» Reste à attendre les perspectives, notamment de la Banque de France pour cette année, annoncées dans le courant du mois.