Garage Heckel:La qualité de l’accueil, clé de la réussite

Nom : Garage Heckel. Localisation : Basse-Ham. Effectif : 6. CA : 620 000 euros. Signe particulier : Garage dans le réseau Citroën.

293
Monsieur et Madame Noël devant leur entreprise.
Monsieur et Madame Noël devant leur entreprise.

 

Monsieur et Madame Noël devant leur entreprise.
Monsieur et Madame Noël devant leur entreprise.

Sabine Noël, à l’origine enseignante, a choisi de se lancer en 2005 comme commerciale spécialisée dans les pièces de rechange et accessoires chez Citroën. Elle a appris le métier de garagiste : «secteur encore très machiste» où elle a su s’imposer, et a gagné une certaine crédibilité jusqu’en 2014. Après cette expérience elle reprend, avec son époux Nicolas (chef d’atelier), le garage Heckel à Basse-Ham. Ce garage, créé il y a 30 ans, appartient au réseau Citroën et propose des services «d’entretien et de réparation ainsi que la vente de véhicules neufs», indique la gérante. Le concessionnaire qui approvisionne l’établissement fixe un objectif annuel de vente : de pièces détachées, de pneus et de véhicules neufs. «Depuis 2014 les objectifs ont toujours été atteints. Par exemple en 2015, nous devions vendre 20 véhicules neufs, nous en avons vendu 32.»

Entretien et réparation

Le CA est passé de 480 000 à 620 000 euros entre 2014 et 2015 dont 60 à 70 % proviennent de ces deux activités. Trois des six employés sont d’anciens apprentis mécaniciens qui ont débuté au garage. Les principaux clients sont des entreprises et Madame Noel désire «élargir et diversifier sa clientèle aux particuliers». L’atout du garage : «Une clientèle fidèle dans une ambiance conviviale et familiale. On est à l’écoute des clients que l’on met en confiance.» Le garage Heckel a remporté le concours Trajectoire en 2015, qui a «récompensé et reconnu notre parcours. C’est un aboutissement en quelque sort», comme le souligne Sabine Noël. Quant à Monsieur Noël, il souhaite développer la vente de véhicules d’occasion dans un avenir proche.

camille.schaub