Numérique

La formation Simplon à Épinal

Le Centre d’affaires de la Chambre de commerce et d’industrie des Vosges à Épinal va ouvrir dans quelques semaines la formation de développeurs d’application web et mobile de la Fondation Simplon, labellisée Grande École du Numérique. Une corde supplémentaire pour la structure vosgienne, récemment labellisée bâtiment Totem – LORnTech, pour le développement de la filière numérique dans la région.

548
Le Centre d’affaires d’Épinal va accueillir dans quelques semaines les formations sur le numérique de la Fondation Simplon. La
Le Centre d’affaires d’Épinal va accueillir dans quelques semaines les formations sur le numérique de la Fondation Simplon. La
Le Centre d’affaires d’Épinal va accueillir dans quelques semaines les formations sur le numérique de la Fondation Simplon.  La
Le Centre d’affaires d’Épinal va accueillir dans quelques semaines les formations sur le numérique de la Fondation Simplon. La

«L’économie numérique est l’un des rares leviers susceptibles d’insuffler de la croissance dans notre pays. Tous les secteurs sont concernés, chaque entreprise doit accomplir sa révolution numérique si elle veut résister et se développer.» Dixit Gérard Claudel, le président de la Chambre de commerce et d’industrie des Vosges à l’occasion de l’annonce, le 4 février dernier, au Centre d’affaires d’Épinal de la mise en place prochaine d’une formation de développeurs d’application web et mobile au sein du centre d’affaires spinalien.

Parcours proche des besoins

Cette formation est développée par la Fondation Simplon, une entreprise sociale agréée solidaire créée en 2013 en Seine-Saint-Denis, labellisée Grande École du Numérique. «Le parcours de formation proposé est ancré au plus proche des besoins des entreprises du numérique, du web et de la communication», assure Gérard Claudel. «Cette formation est également un accompagnement à la création d’entreprises pour celles et ceux qui voudraient créer leurs propres start-up en bénéficiant d’un large panel de services mis à leur disposition par la Chambre de commerce et d’industrie.» D’ici à 2018 sur les quelque 40 000 emplois nouveaux annoncés dans le secteur du numérique, près de 15 000 correspondraient à des postes de développeurs. Épinal, et par extension toute la région, entend bien renforcer sa longueur d’avance dans le domaine.

 emmanuel.varrier