L’Âne Bleu:Pour une cuisine maison

Nom : l’Âne Bleu. Localisation : Épinal. Effectif : CA : non communiqué.
Signe particulier : restaurant avec cadre convivial et chaleureux, exclusivement ouvert le midi et exceptionnellement pour des évènements particuliers.

333
La Salle du restaurant de l’Âne bleu.
La Salle du restaurant de l’Âne bleu.
La Salle du restaurant de l’Âne bleu.
La Salle du restaurant de l’Âne bleu.

Après une expérience de 10 ans comme cogérante d’un restaurant d’Épinal, Marie-Claude Bichelberger a repris il y a un an et demi le restaurant l’Âne Bleu, créé en 2009. Le concept de l’établissement est assez simple : elle ne travaille pas à la carte mais conçoit un menu composé de : «3 entrées, 3 plats, 3 ou 4 desserts différents aux choix et qui changent chaque jour.» Elle est l’unique cuisinière et ne prépare que des produits frais.

De nouveaux aspects

Madame Bichelberger a conservé malgré tout une partie de l’activité de son prédécesseur : la galette et les crêpes, et propose maintenant une cuisine traditionnelle. Depuis son acquisition, elle a également ajouté un service traiteur «qui se met en place doucement, mais qui prend de l’ampleur.» Son restaurant est ouvert le midi et exceptionnellement pour des évènements précis tels que la Saint-Nicolas, sur réservation pour groupe «d’au moins 20 à 30 convives». Cette nouvelle orientation a un impact sur le chiffre d’affaires qui «est en nette progression depuis la reprise de l’établissement». Ainsi, de 30 couverts au début, le restaurant sert au minimum 60 repas par jour dorénavant. Lauréate du concours Trajectoire 2015, la restauratrice est confortée dans son travail par la «confiance et la reconnaissance de sa clientèle.» Le restaurant compte trois salariés dont un mi-temps, l’embauche d’un cuisinier également à mi-temps est prévu pour accompagner le développement de l’activité, tout en gardant une structure simple et agréable.

camille.schaub