Le Grand Nancy booste son recyclage…

Le tri sélectif des déchets ménagers, pas forcément un automatisme ! Histoire d’augmenter le recyclage des déchets et faire perdurer toute une filière économique, le Grand Nancy et l’éco-organisme Éco-Emballages accélèrent leur plan de relance du recyclage débuté en 2014. Objectifs : augmenter le recyclage des emballages en verre et faciliter le geste de tri en zone urbaine.

456
Serge Bouly, vice-président du Grand Nancy délégué à la collecte et au traitement des déchets et Christophe Neumann, directeur région d’Éco-Emballages.
Serge Bouly, vice-président du Grand Nancy délégué à la collecte et au traitement des déchets et Christophe Neumann, directeur région d’Éco-Emballages.
Serge Bouly, vice-président du Grand Nancy délégué à la collecte et au traitement des déchets et Christophe Neumann, directeur région d’Éco-Emballages.
Serge Bouly, vice-président du Grand Nancy délégué à la collecte et au traitement des déchets et Christophe Neumann, directeur région d’Éco-Emballages.

90 conteneurs à verre supplémentaires. 50 conteneurs semi-enterrés pour les emballages légers et 15 conteneurs semi-enterrés pour le verre, ciblés sur des zones où les habitants (5 % de la population du Grand Nancy) n’ont pas encore accès à ces dispositifs. Le tout avec le soutien financier d’Éco-Emballages (éco-organisme pilotant le dispositif national de tri et de recyclage des emballages ménagers) de 700 000 euros. 700 000 euros de soutien En Lorraine avec la communauté d’agglomération de Verdun et le Syndicat intercommunal de ramassage et traitement des ordures ménagères de Briey, le Grand Nancy fait partie des collectivités sélectionnées par Éco-Emballages dans le cadre de son plan de relance. «En matière de recyclage des déchets ménagers, notre rôle est d’épauler les collectivités qui en ont le plus besoin», assure Christophe Neumann, le directeur régional d’Éco-Emballages. Avec 31 kilos d’emballages triés par an et par habitant, le Grand Nancy affiche des performances inférieures à la moyenne nationale (de 45,9 kilos par habitant). «Il nous faut aujourd’hui faciliter le geste de tri là où les dispositifs sont manquants», assure Serge Bouly, le vice-président du Grand Nancy délégué à la collecte et au traitement des déchets. Objectif final annoncé : recycler 2 000 tonnes d’emballages ménagers supplémentaires, soit un taux de progression de 25 %. Y a plus qu’à…