Les Fondus de la Nied

À nous faire fondre d’envie

Nom : Les Fondus de la Nied. Localisation : Lemud (Moselle). Date de création : Février 2014. Chiffre d’affaires : 60 000 euros. Signe particulier : Production artisanale de fromages fondus Suite à un licenciement économique, Élise et Laurent Dumay se sont mis à leur compte en créant la fromagerie «Les Fondus de la Nied», […]

387
Cuve pour la fabrication du fromage dans le laboratoire des Fondus de la Nied.
Cuve pour la fabrication du fromage dans le laboratoire des Fondus de la Nied.

Nom : Les Fondus de la Nied. Localisation : Lemud (Moselle). Date de création : Février 2014. Chiffre d’affaires : 60 000 euros. Signe particulier : Production artisanale de fromages fondus

Suite à un licenciement économique, Élise et Laurent Dumay se sont mis à leur compte en créant la fromagerie «Les Fondus de la Nied», et c’est au cœur de la Moselle, dans le village de Lemud qu’ils ont installé leur laboratoire pour élaborer une gamme artisanale de fromages fondus. Tous deux diplômés d’un BTS en agroalimentaire et industrie laitière, le couple a opté pour une production raisonnée de fromage fondu sous leur propre marque ou pour des industriels. «Nous nous approvisionnons en fromage frais auprès des producteurs locaux. Notre objectif est de rendre le fromage tartinable grâce à un procédé qui consiste à le faire fondre dans un pétrin à une température de 90°C et en y ajoutant des épices et d’autres produits naturels» commente Laurent Dumay. Malgré une petite production autour huit tonnes, les fromagers proposent une gamme d’une douzaine de saveurs : «Nos produits peuvent servir à la réalisation de terrines et de verrines, ou bien encore pour cuisiner des raclettes.» Le concept rencontre un certain succès, les producteurs réfléchissent à élargir la gamme en élaborant des desserts et des crèmes.

Clientèle diversifiée

L’entreprise écoule ses produits auprès les cuisines centrales des crèches, des cantines et des restaurants d’entreprises ainsi que dans des moyennes surfaces de commerce de proximité. Le couple offre la possibilité d’acheter en direct avec l’ouverture d’un point de vente sur le site de production. «En revanche, la vente en ligne est plus compliquée car il ne faut pas casser la chaîne du froid lors du transport.»

alban.le.meur