Association Lorraine

Journée MARD en vue à Metz…

Après Nancy l’an passé, l’AL3P (Association Lorraine de promotion de la procédure participative) organise, le 21 avril à Metz, à la faculté de droit, avec le concours de la  CEJCAM (Compagnie des experts de justice près de la cour d’appel de Metz) une journée sur les MARD (Modes alternatifs de règlement des différends).  «Il existe […]

324
L’AL3P organise sa deuxième journée sur le MARD, le 21 avril, à Metz.
L’AL3P organise sa deuxième journée sur le MARD, le 21 avril, à Metz.

Après Nancy l’an passé, l’AL3P (Association Lorraine de promotion de la procédure participative) organise, le 21 avril à Metz, à la faculté de droit, avec le concours de la  CEJCAM (Compagnie des experts de justice près de la cour d’appel de Metz) une journée sur les MARD (Modes alternatifs de règlement des différends). 

«Il existe de nombreux troncs communs dans les différents types de MARD ; mais que ce soit la médiation ou la procédure participative, c’est avant tout un état d’esprit.» Ceci résume toute la philosophie de l’approche des MARD (Modes alternatifs de règlement des différends) selon Maître Marie-José Chaumont, avocate, médiatrice et représentante de l’AL3P à Épinal. Ces modes alternatifs à la justice classique montent (timidement) en puissance du fait d’obligation réglementaire pour certains. C’est le cas de la procédure participative !

Justice du XXIe siècle

Elle sera mise en avant et décryptée à l’occasion de la journée sur les MARD annoncée par l’AL3P le 21 avril sur le campus messin de la faculté de droit. «Il est nécessaire de se saisir de ces nouveaux outils, lesquels occuperont une place éminente dans la justice du XXIe siècle», assure Hélène Cassier, expert de justice près de la cour d’appel de Nancy et présidente de l’AL3P. Instigatrice de la première journée du genre l’an passé à Nancy, l’AL3P gagne du terrain et touche aujourd’hui les barreaux de Nancy, Metz, Épinal et Strasbourg. «Les choses avancent en matière de prise en compte de ces nouveaux modes alternatifs mais le chemin est encore long.» La journée messine du 21 avril n’est qu’une nouvelle étape. La mobilisation, version sensibilisation, continue. Détails des tables rondes sur le site : www.al3p.fr.

emmanuel.varrier