Développement économique

L’espace K à investir

Sur l’ancien site Michelin a débuté une importante phase de travaux visant à densifier le tissu entrepreneurial du Pôle industriel Toul Europe. Présentation d’envergure jeudi dernier. Lancement de travaux conséquents et inauguration de l’entreprise Envie 2e Lorraine : double événement sur l’ancien site Kléber, en présence de nombreux élus et décideurs socio-économiques. La présidente de […]

395
La phase de travaux de l’Espace K a été lancée en présence des acteurs socioéconomiques et politiques.
La phase de travaux de l’Espace K a été lancée en présence des acteurs socioéconomiques et politiques.

Sur l’ancien site Michelin a débuté une importante phase de travaux visant à densifier le tissu entrepreneurial du Pôle industriel Toul Europe. Présentation d’envergure jeudi dernier. Lancement de travaux conséquents et inauguration de l’entreprise Envie 2e Lorraine : double événement sur l’ancien site Kléber, en présence de nombreux élus et décideurs socio-économiques. La présidente de la Communauté de communes du Toulois, Kristell Juven, et le président d’Envie 2e Lorraine, Pierre Guyot, ont débuté cet après-midi par un acte fondateur ainsi qu’une table ronde où ont pris part la présidente de la CCT, le sous-préfet Camille Lanet, le député Dominique Potier, la conseillère régionale Élisabeth Poirson, le président du conseil départemental Mathieu Klein et le maire de Toul Alde Harmand. Fabrice Chartreux, vice-président en charge du développement économique de la CCT, a ensuite fait un large tour d’horizon du chantier à venir. Une visite des activités d’Envie a suivi. Bureaux, terrains et bâtiments à acquérir Depuis 2008 et la fermeture de l’usine de pneumatiques, une volonté partenariale des acteurs du territoire, dans leurs diverses compétences, s’est enclenchée et a permis de dessiner un avenir à ces 30 hectares. 250 emplois pour une dizaine d’entreprises ont été répertoriés sur l’Espace K, avec également l’École de la 2e chance, la mission locale, l’antenne de la CCI. La restructuration des 800 mètres carrés de la halle industrielle va durer plusieurs mois. Coût : 5,4 millions d’euros. Fabrice Chartreux synthétisait la cohérence du projet : «Faire de l’Espace K la vitrine du Pôle industriel Toul Europe, être réactif aux besoins des entreprises, miser sur les métiers de l’innovation et de l’économie circulaire.» L’espace K dispose de bureaux à louer ou à acheter (20 à 250 m²), d’ateliers et bâtiments industriels (1 000 à 6 000 m²) et terrains (1 500 m²). Leitmotiv affiché : favoriser le qualitatif.

laurent.siatka