Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne

Bons résultats d’après fusion

540,9 millions d’euros de produit net bancaire (le CA des banquiers) pour un résultat net de 65 millions d’euros ! La BPALC (Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne) vient de présenter ses résultats pour l’exercice 2015, le 13 mai, à son siège de Metz. Ces chiffres, malgré une légère baisse de 2 % du PNB, confirment […]

302
«Nos résultats confirment l’attachement de la banque à soutenir le désir d’agir et d’entreprendre, dans un contexte économique difficile», assure Dominique Wein, le directeur général de BPALC
«Nos résultats confirment l’attachement de la banque à soutenir le désir d’agir et d’entreprendre, dans un contexte économique difficile», assure Dominique Wein, le directeur général de BPALC

540,9 millions d’euros de produit net bancaire (le CA des banquiers) pour un résultat net de 65 millions d’euros ! La BPALC (Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne) vient de présenter ses résultats pour l’exercice 2015, le 13 mai, à son siège de Metz. Ces chiffres, malgré une légère baisse de 2 % du PNB, confirment la solidité financière de cette banque coopérative aujourd’hui entièrement fusionnée et opérationnelle à l’échelle de la région Grand Est.
Une force de frappe au service de la proximité. Aujourd’hui entièrement fusionnée, la BPALC poursuit son développement stratégique au cœur du Grand Est. Né en novembre 2014, l’organisme bancaire a achevé ses travaux de fusion (notamment informatique et organisationnelle) l’an passé. 272 agences sont recensées dans neuf départements (ce qui en fait la seconde banque du réseau de Banques Populaires), 2 877 collaborateurs (dont 153 nouvelles embauches l’an passé et 135 apprentis) pour une production de crédits affichant les 3,6 milliards d’euros (dont 1,1 milliard d’euros accordés aux entreprises et professionnels). «Nous demeurons une banque universelle et de proximité. Notre encours d’épargne s’établit à la fin de l’exercice 2015 à 13,9 milliards d’euros, en progression de 6,1 % sur un an (entre 2014 et 2015). Cette collecte a permis d’accompagner le développement de nos territoires en finançant plusieurs dizaines de milliers de nouveaux projets pour un montant total de 3,6 milliards d’euros auprès de l’ensemble des agences économiques de la région, portant l’encours de crédit à 16,4 milliards d’euros. Ces chiffres confirment l’attachement de la banque à soutenir le désir d’agir et d’entreprendre, dans un contexte économique difficile», assure Dominique Wein, le directeur général de BPALC à l’occasion de la présentation des résultats 2015, le 13 mai, au siège de la banque à Metz (un siège dont les travaux se poursuivent pour une mise à disposition à l’automne 2017). Proximité physique et digitale À noter qu’une inauguration de la première phase de travaux, représentant deux tiers du projet, aura lieu dès cet automne. Cet ancrage territorial marqué, affiché «avec notre réseau d’agences et de centres d’affaires, notre présence est toujours importante y compris dans les espaces ruraux contrairement aux tendances actuellement observées dans le monde bancaire» est renforcé par le développement de la banque digitale «apportant également une proximité nouvelle et amplifiée avec cette capacité d’entretenir les contacts à tout moment avec nos clients.» Le tout avec un sens coopératif et sociétal (dans les gênes de la banque depuis sa création) fort. L’Empreinte Coopérative et Sociétale (outil de mesure et de valorisation des actions de responsabilités sociétales menées par la banque) est évaluée à plus de cinq millions d’euros.

emmanuel.varrier