Prévention des TMS

La Carsat Nord-Est cible les PME…

La Carsat (Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail) Nord-Est vient d’annoncer, dans le cadre du programme national TMS (Troubles musculo-squelettiques), le lancement de deux nouvelles aides financières pour prévenir ces fameux troubles qui sont aujourd’hui la première cause de maladie professionnelle reconnue en France. Leurs cibles : les entreprises de moins de […]

323
Deux aides financières à destination des PME de moins de 50 salariés viennent d’être lancées pour lutter contre les TMS.
Deux aides financières à destination des PME de moins de 50 salariés viennent d’être lancées pour lutter contre les TMS.

La Carsat (Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail) Nord-Est vient d’annoncer, dans le cadre du programme national TMS (Troubles musculo-squelettiques), le lancement de deux nouvelles aides financières pour prévenir ces fameux troubles qui sont aujourd’hui la première cause de maladie professionnelle reconnue en France. Leurs cibles : les entreprises de moins de 50 salariés. 

TMS pour troubles musculo-squelettiques, première maladie professionnelle reconnue dans l’Hexagone. Au problème de santé au travail s’ajoute le fait du coût indéniable pour les entreprises : près d’un milliard d’euros en 2014 d’après les chiffres fournis par l’Assurance maladie. Pour la région Nord-Est, ce sont 365 720 journées de travail perdues en 2014, soit l’équivalent d’une entreprise de 1 660 salariés arrêtée pendant un an (source : Carsat Nord-Est). Histoire de prévenir ces TMS, le programme TMS Pros (disponible et consultable sur le portail : www.tmspros.fr) a été lancé il y a deux ans. Objectif : permettre aux entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité d’entreprendre une démarche de prévention des TMS. «Prévenir les TMS, c’est identifier, connaître et maîtriser les risques pour transformer durablement les conditions de travail. Handicap pour les salariés, les TMS le sont aussi pour les entreprises qui doivent y faire face. Lutter contre ces troubles, c’est faire baisser l’absentéisme, améliorer le climat social dans l’entreprise et regagner en performance», assuret-on à la Carsat Nord-Est. 25 000 euros possibles Le programme monte aujourd’hui en puissance avec la volonté forte de toucher les PME de moins de cinquante salariés. Deux aides financières viennent d’être lancées au début du mois. «Elles peuvent atteindre 25 000 euros chacune», précise-t-on à la Carsat Nord-Est. TMS Pros Diagnostic pour identifier et maîtriser les risques de TMS. «Elle permet de financer 70 % de la formation d’une personne ressource au sein de l’entreprise et la réalisation d’une étude ergonomique des situations de travail.» TMS Pros Action pour agir durablement contre les TMS. «Elle permet de financer 50 % de l’achat de matériel et/ou d’équipements pour réduire les contraintes physiques. Elle permet aussi la réalisation de formations adaptées.» Les entreprises ont jusqu’au 15 juillet 2017 pour réserver ces aides auprès de leurs caisses régionales. Au total ce sont 10 millions d’euros (au niveau national) qui sont débloqués pour financer plus de quatre cents aides TMS Pros. À noter qu’aujourd’hui, 339 entreprises sont suivies par la Carsat Nord-Est dans le cadre de ce programme. Pourquoi pas la vôtre ?

emmanuel.varrier