3 questions à ... Hervé Garnier

Président des buralistes de Meurthe-et-Moselle

Le paquet neutre de cigarettes est entré en vigueur le 20 mai ! La Confédération nationale des buralistes vient de déposer un recours contre le décret d’application au Conseil d’État. Ces professionnels craignent pour leur chiffre d’affaires et par extension pour la survie de leur entreprise. 1. Vous revenez d’Australie où le paquet neutre est […]

409

Le paquet neutre de cigarettes est entré en vigueur le 20 mai ! La Confédération nationale des buralistes vient de déposer un recours contre le décret d’application au Conseil d’État. Ces professionnels craignent pour leur chiffre d’affaires et par extension pour la survie de leur entreprise.

1. Vous revenez d’Australie où le paquet neutre est instauré depuis quatre ans. De nombreuses études contradictoires existent sur le sujet. Quels enseignements retirez-vous ? Hervé Garnier : Les buralistes que nous avons rencontrés assurent que cela n’a rien changé au niveau de la consommation des fumeurs. Une chose est sûre c’est que de ce fait le marché parallèle a littéralement explosé.

2. L’application de ce décret en France est maintenant effective. Quelles en seront les conséquences pour vos entreprises ? H.G : Il faut être prêt pour installer ce nouveau linéaire et s’y retrouver. J’ai testé cette procédure en Australie, il m’a fallu un quart d’heure pour trouver ce que je désirais.

3. Votre confédération nationale vient de déposer un recours devant le Conseil d’État, vous y croyez ? H.G : Personnellement, non  ! Nous allons subir les effets du paquet neutre et nous analyserons nos résultats en matière de chiffre d’affaires quand nous aurons un peu de recul. Il est certain que bon nombre d’entre nous vont en pâtir.

emmanuel.varrier