Factory G Larnicol & Co

Bonbons, caramels et chocolats…

Quand Isabelle Lefort rencontre Georges Larnicol, un nouveau concept store se lance à Houdemont. Nom de code : Factory G Larnicol & Co.  Quand deux grands noms associent leur passion, la création d’un nouveau concept annonce de belles promesses. Bien plus que cela d’ailleurs… Elle initie la construction d’un projet aux portes de Nancy. Depuis […]

680
Le nouveau concept store Factory G Larnicol & Co est dirigé par Isabelle Lefort dans sa boutique de Houdemont.
Le nouveau concept store Factory G Larnicol & Co est dirigé par Isabelle Lefort dans sa boutique de Houdemont.

Quand Isabelle Lefort rencontre Georges Larnicol, un nouveau concept store se lance à Houdemont. Nom de code : Factory G Larnicol & Co. 

Quand deux grands noms associent leur passion, la création d’un nouveau concept annonce de belles promesses. Bien plus que cela d’ailleurs… Elle initie la construction d’un projet aux portes de Nancy. Depuis moins d’un mois, le concept store Factory G Larnicol & Co vous souhaite la bienvenue au 18 allée des Peupliers à Houdemont. Pour les adeptes du «Caramel d’Isabelle», l’adresse est familière. Car depuis son implantation il y a cinq ans, Isabelle Lefort, carameleuse hors pair a séduit tous les gourmands. Estelle et Romain, ses enfants se sont joints à l’aventure. «Passionnée de cuisine depuis toujours, je me suis lancée dans la fabrication d’un caramel au beurre salé. Voulant avoir l’avis d’un professionnel, j’ai adressé plusieurs échantillons à Georges Larnicol, une connaissance de mon mari». Trois semaines plus tard, le téléphone sonnait et ce grand maître du chocolat et de la pâtisserie lui annonçait : «Félicitations, vous avez fait du bon travail, je n’aurais pas fait mieux !» Ces mots marquèrent le début d’une grande histoire, avec une première commande de 1 000 pots, pour tester le produit dans un de ses magasins à Paris. Sans grande surprise, d’autres commandes affluèrent et un partenariat sans faille s’installa.

Larnicol, un nom à connaître

Les amoureux de la Bretagne, et plus particulièrement du Finistère Sud, connaissent certainement le nom de Georges Larnicol. Après un parcours atypique et artistique, il décide, à l’âge de 30 ans, de suivre les traces de son père, pâtissier. Dans les années 80, une première pâtisserie ouvre ses portes à Quimper. Aujourd’hui, 33 boutiques se dispersent de Bordeaux à l’ouest de la Bretagne. En quête constante de créativité et d’innovation, Georges Larnicol n’a de cesse que de sublimer la qualité des matières premières travaillées. Son titre de Meilleur Ouvrier de France en 1993 s’impose comme un juste retour d’un engagement quotidien orchestré autour du beau et du bon. Ses valeurs sont celles du savoir-faire artisanal et du choix des matières premières utilisées, tout en veillant à rendre accessible ses produits au plus grand nombre. Pour lui, «la qualité doit être partagée par tous» précise Isabelle Lefort.

Un nouveau concept

Après 5 ans de collaboration, Isabelle Lefort et Georges Larnicol ont choisi d’aller plus loin et d’ouvrir une boutique réunissant chocolats et produits bretons, caramels et cidre du Manoir de Kinkiz. La carte de l’artisanat, point central du projet, est importante dans la mise en scène de la boutique, avec un agencement composé de bois, de couleurs chaleureuses et de meubles aux tiroirs remplis de produits gourmands. «Son ouverture à Houdemont n’est pas le fruit du hasard. C’est ici que nous produisons le caramel, d’où le souhait dans l’agencement d’avoir une fenêtre donnant sur le laboratoire. De plus, cet emplacement offre un parking gratuit et facile». Sur les 25 mètres carrés dédiés, une centaine de produits occupent les lieux. Autant l’avouer de suite, il sera difficile de résister. Gâteaux bretons, kouignettes, kouign amann sont des gourmandises présentées aux côtés d’une pléiade de chocolats. L’idée, là encore, est «d’acheter le chocolat au poids au prix de 50 euros le kg et de privilégier le principe du self-service». Alors, maintenant que vous savez tout, rendez-vous dans la boutique, vous y trouverez un sublime bonheur !

véronique.millet