Territoires

Citoyenneté version Grand Est

Nouveau périmètre régional oblige, l’ancien Carrefour des Pays Lorrains vient de se transformer en Citoyens et  Territoires du Grand Est à l’occasion de sa dernière assemblée générale le 10 mai à Void-Vacon. Changement de nom mais pas de philosophie pour cette association militante d’acteurs du développement local.  «Le développement du territoire est l’affaire de tous […]

323
«Nous devons devenir un véritable centre de ressources à l’échelle du Grand Est», assure Olivier Jacquin (au centre), le président de Citoyens et Territoires Grand Est.
«Nous devons devenir un véritable centre de ressources à l’échelle du Grand Est», assure Olivier Jacquin (au centre), le président de Citoyens et Territoires Grand Est.

Nouveau périmètre régional oblige, l’ancien Carrefour des Pays Lorrains vient de se transformer en Citoyens et  Territoires du Grand Est à l’occasion de sa dernière assemblée générale le 10 mai à Void-Vacon. Changement de nom mais pas de philosophie pour cette association militante d’acteurs du développement local. 

«Le développement du territoire est l’affaire de tous et pas seulement des politiques.» Dixit Olivier Jacquin, le président de Citoyens et Territoires Grand Est à l’occasion d’une réunion le 6 juin dernier à Nancy des membres du bureau de cette nouvelle entité née de la mutation de l’ancien Carrefour des Pays Lorrains. «Avec l’entrée en vigueur de la nouvelle région, il était nécessaire d’élargir notre périmètre mais surtout nos champs d’action», explique celui qui est à la tête aujourd’hui de cette «association militante en faveur de la citoyenneté» vieille de plus de trente ans. Mission principale : accompagner les élus, les professionnels des intercommunalités, les agglomérations et l’ensemble des acteurs associatifs et socio-économiques de la région Grand Est. Ouvert aujourd’hui à la Champagne-Ardenne et l’Alsace, l’association affiche de nouvelles orientations. Centre de ressources Elles tournent autour de deux axes principaux. La citoyenneté, «car nous constatons une perte de confiance dans les politiques, réenchanter l’action publique locale est un de nos chantiers importants», et l’accompagnement de la transition sociétale «économie circulaire, mobilités, services connectés, notre société bouge avec les attentes de nos concitoyens, nos territoires doivent accompagner ces dynamiques de réseaux qui peuvent leur échapper.» Avec une volonté affichée de «devenir un véritable centre de ressource à l’échelle du Grand Est», Citoyens et Territoires Grand Est se veut le porte-parole, notamment, des territoires souvent occultés dans les prises de décisions des politiques territoriales. L’association entend également apporter sa contribution à l’élaboration du futur Schéma régional de développement économique que la Région Grand Est doit boucler pour la fin d’année.

emmanuel.varrier