Développement économique

Les prémices du SRDEII…

Le Conseil régional vient d’annoncer le lancement de la démarche d’élaboration du Schéma régionale de développement économique d’innovation et d’internationalisation (SRDEII). Après les phases d’identification des enjeux et la consultation des acteurs, ce fameux schéma pourrait être mis en marche en mai prochain. «Le développement économique sera l’une de mes priorités.» Promesse de campagne de […]

464
«Il faut fédérer autour d’une stratégie de développement partagée», assure Philippe Richert, le président de l’exécutif régional.
«Il faut fédérer autour d’une stratégie de développement partagée», assure Philippe Richert, le président de l’exécutif régional.

Le Conseil régional vient d’annoncer le lancement de la démarche d’élaboration du Schéma régionale de développement économique d’innovation et d’internationalisation (SRDEII). Après les phases d’identification des enjeux et la consultation des acteurs, ce fameux schéma pourrait être mis en marche en mai prochain. «Le développement économique sera l’une de mes priorités.» Promesse de campagne de l’an passé de Philippe Richert lors des élections régionales. Aujourd’hui, le président du Conseil régional Grand Est entre dans le concret avec le lancement le 10 juin, à la Maison de la Région à Strasbourg, de la démarche d’élaboration du Schéma régional de développement économique d’innovation et d’internationalisation (SRDEII). «L’objectif est de faire face aux enjeux auxquels le territoire est confronté en matière de croissance et d’emploi. Il s’agit d’imaginer des solutions adaptées aux territoires et aux entreprises», assure le président de l’exécutif régional.

En co-construction

«À travers un dialogue efficace, les collectivités (Métropoles de Strasbourg et de Nancy, agglomérations et communautés de communes) sont à même de mettre en place une future gouvernance de l’action publique au plus près du terrain.» Le tout en co-construction avec tous les acteurs. La Région entend consulter mille entreprises du territoire ainsi que l’ensemble des représentants institutionnels avec au premier rang les chambres consulaires et les acteurs publics «pour fédérer autour d’une stratégie de développement économique partagée.» Après une identification des enjeux, des propositions d’orientations sont programmées pour la mi-septembre voire fin octobre pour une finalisation d’un projet de schéma en février prochain. L’approbation du schéma pourrait intervenir en mai 2017.

emmanuel.varrier