Union des industries chimiques

Passage en mode Grand Est

Nouvelle dimension régionale oblige, l’Union des industries chimiques (UIC) de l’Est étend son périmètre géographique en devenant l’UIC Grand Est. À sa tête, Pascal Muller de SARP Industries (groupe Veolia). Objectif affiché : continuer à promouvoir le secteur avec comme axe fort la notion d’usine du futur. Nom : Muller. Prénom : Pascal. Signes particuliers […]

373
Pascal Muller vient de prendre la présidence de l’UIC Grand Est.
Pascal Muller vient de prendre la présidence de l’UIC Grand Est.

Nouvelle dimension régionale oblige, l’Union des industries chimiques (UIC) de l’Est étend son périmètre géographique en devenant l’UIC Grand Est. À sa tête, Pascal Muller de SARP Industries (groupe Veolia). Objectif affiché : continuer à promouvoir le secteur avec comme axe fort la notion d’usine du futur. Nom : Muller. Prénom : Pascal. Signes particuliers : porté à la présidence de l’Union des industries chimiques (UIC) de l’Est, le 15 juin dernier par ses pairs en assemblée générale, le directeur du pôle opérationnel NordEst de SARP Industries (filiale de Veolia spécialisée dans le recyclage et le traitement de déchets dangereux) est devenu presque dans le même temps, le premier président de l’UIC Grand Est. «Lors de l’assemblée générale, les adhérents ont décidé de mettre le périmètre de compétence géographique en cohérence avec celui de la nouvelle région et notre association prend désormais le nom d’UIC Grand Est», assure l’organisation professionnelle. Le tout dans un souci de représentativité, de compétitivité et d’image de l’industrie chimique.

emmanuel.varrier