Pays Terres de Lorraine

Pour un pôle métropolitain Sud 54

À l’occasion des assemblées générales communes de l’Agence de développement économique, de la Maison de l’Emploi et de la Mission locale Terres de Lorraine, le 20 juin à Vannes-le-Châtel, Dominique Potier, le président du Pays Terres de Lorraine a rappelé la nécessité de créer un Pôle métropolitain Sud meurthe-et-mosellan à l’horizon 2017. Indispensable pour peser […]

473
«La création d’un Pôle métropolitain Sud meurthe-et-mosellan est une nécessité», assure Dominique Potier, le président du Pays Terres de Lorraine.
«La création d’un Pôle métropolitain Sud meurthe-et-mosellan est une nécessité», assure Dominique Potier, le président du Pays Terres de Lorraine.

À l’occasion des assemblées générales communes de l’Agence de développement économique, de la Maison de l’Emploi et de la Mission locale Terres de Lorraine, le 20 juin à Vannes-le-Châtel, Dominique Potier, le président du Pays Terres de Lorraine a rappelé la nécessité de créer un Pôle métropolitain Sud meurthe-et-mosellan à l’horizon 2017. Indispensable pour peser dans le nouveau périmètre régional mais surtout intercommunal. «Il est indispensable de créer un Pôle métropolitain Sud meurthe-et-mosellan.» Dixit Dominique Potier, le président du Pays Terres de Lorraine (Toulois, Moselle et Madon, Pays du Saintois, Colombey et Sud Toulois, Hazelle-en-Haye) quelques minutes avant le début des AG communes de l’Agence de développement économique, de la Maison de l’Emploi et de la Mission locale de ce territoire de 100 000 habitants.Une urgence liée à la recomposition territoriale, le périmètre régional Grand Est et surtout la création de la métropole nancéienne effective au 1er juillet.

Périmètre du Scot 54 ?

«La création de la Métropole du Grand Nancy suppose indéniablement la création d’un Pôle métropolitain Sud meurthe-et-mosellan afin d’assurer les conditions d’un développement équilibré entre l’ensemble des territoires.» La crainte de voir ces territoires ruraux mis de côté est bien palpable surtout que tout est mis en œuvre aujourd’hui pour booster leur attractivité. Le projet de territoire 2016-2020 basé sur les notions de transition, d’adaptation et de mutation, en est la preuve. Reste à aller vite, les différents élus de Terres de Lorraine souhaitent que ce fameux Pôle métropolitain Sud meurthe-et-mosellan soit effectif au début de l’année prochaine. Il pourrait reprendre le périmètre du Scot (Schéma de cohérence territorial) Sud 54… voir plus !

emmanuel.varrier