3 questions à ... Alban Vibrac

Président de la CGPME 54

Homme d’attention et à l’écoute des adhérents, Alban Vibrac vient de prendre la présidence de la CGPME de Meurthe-et-Moselle. Successeur d’Étienne Malher, préférant se concentrer sur les futures élections consulaires, le nouveau président entend intensifier le travail réalisé dans ce qu’il qualifie de véritable «laboratoire d’idées» professionnel.  1. Combien la CGPME 54 compte-t-elle d’adhérents ? […]

421

Homme d’attention et à l’écoute des adhérents, Alban Vibrac vient de prendre la présidence de la CGPME de Meurthe-et-Moselle. Successeur d’Étienne Malher, préférant se concentrer sur les futures élections consulaires, le nouveau président entend intensifier le travail réalisé dans ce qu’il qualifie de véritable «laboratoire d’idées» professionnel. 

1. Combien la CGPME 54 compte-t-elle d’adhérents ? Alban Vibrac : Nous sommes exactement 304 adhérents appartenant à tous les secteurs d’activité et de toutes tailles d’entreprises, de la TPE à la PME de plusieurs centaines de salariés. C’est cette pluralité qui fait notre force, le tout avec une volonté d’intérêt collectif.

2. Vous lancez à la rentrée des rendez-vous thématiques pour faire découvrir les activités de vos membres. Une nécessité ? A.V : Nous venons d’horizons différents et il est nécessaire de mieux nous connaître. Cela nous permettra de répondre à nos interrogations communes. Il est nécessaire d’être à l’écoute et de réellement épauler nos adhérents.

3. Quelle ligne de conduite allez-vous adopter ? A.V: Elle sera dans la continuité de ce qui a été réalisé précédemment avec cette volonté de fédérer pour permettre aux PME de s’adapter au nouveau modèle économique.
emmanuel.varrier