Hivency

Répondre aux besoins des entreprises

Jeunes diplômés, Dorian Ciavarella, originaire de Forbach et son associé Sylvain ont tous deux les «réseaux sociaux pour passion commune». Ils lancent Hivency en avril dernier, une agence de mise en relation entre les marques et les influenceurs par l’intermédiaire des réseaux sociaux. La start-up, dont le but est de rapidement dominer le marché, a […]

292

Jeunes diplômés, Dorian Ciavarella, originaire de Forbach et son associé Sylvain ont tous deux les «réseaux sociaux pour passion commune». Ils lancent Hivency en avril dernier, une agence de mise en relation entre les marques et les influenceurs par l’intermédiaire des réseaux sociaux.

La start-up, dont le but est de rapidement dominer le marché, a conclu qu’instagram était le réseau le plus influent sur ce créneau. Une image est 600 000 fois plus importante qu’un texte, elle donne «une notoriété spontanée». Hivency répond aux besoins des marques à la recherche de notoriété. Le concept est simple, une marque sollicite Hivency, qui sélectionnera l’influenceur susceptible de convenir pour la mise en avant d’un produit. Celui-ci aura «dans 90 % des cas, la liberté créative sur la présentation du produit», et en retour, il se verra proposer ce même produit en exclusivité. Start-up qui grandit vite En seulement trois mois d’existence, la start-up peut atteindre près de 20 millions de personnes, grâce aux 3 000 influenceurs de 6 pays qui ont rejoint sa base de données. Hivency compte déjà plusieurs marques dans son portefeuille, telles qu’ «Au Féminin, Feelunique, Faguo ou See Concept, Guy Degrenne, tous les secteurs étant les bienvenus». Hivency s’appuie fortement sur les instagramers, «on fait toujours plus confiance aux conseils d’un ami, qu’à la meilleure des publicités». L’autre avantage de la plateforme, c’est le temps consacré à une campagne, «une demi-journée, contre 220 heures pour planifier une campagne classique par un community manager». Hivency facture ses clients à la campagne, et au nombre d’influenceurs impliqués, «aussi bien 1, 10 ou 50 instagramer.» L’entreprise souhaite agrandir l’équipe dans un futur proche, mais surtout se pérenniser dans le temps, notamment, par l’intermédiaire d’une prochaine levée de fonds.

camille.schaub