Klapauçius

Une agence aux prestations sur mesure

Pauline Ancel, qui a une formation d’architecte a évolué près de 5 ans dans une agence. Elle a ouvert Klapauçius en avril 2015 à Benney, pour développer son sens de l’esthétisme.  lapauçius a pour objectif de rendre les biens immobiliers plus attractifs, en augmentant leur valeur par un diagnostic sur la fonctionnalité de l’espace ainsi […]

409
Pauline Ancel, gérante de l’agence Klapauçius.
Pauline Ancel, gérante de l’agence Klapauçius.

Pauline Ancel, qui a une formation d’architecte a évolué près de 5 ans dans une agence. Elle a ouvert Klapauçius en avril 2015 à Benney, pour développer son sens de l’esthétisme. 

lapauçius a pour objectif de rendre les biens immobiliers plus attractifs, en augmentant leur valeur par un diagnostic sur la fonctionnalité de l’espace ainsi qu’un projet de réaménagement et de décoration intérieure, jusqu’au changement de mobilier. L’idée consiste à «démarquer le lieu (appartement, maison, immeuble) de celui du voisin, en permettant au particulier de se projeter aisément». Cela permet aussi de se distinguer d’une concurrence, qui exerce essentiellement sur la décoration intérieure, mais surtout, «d’augmenter la rapidité de la location et parfois de légèrement hausser le loyer» pour le propriétaire. Pauline Ancel dispose de tous ses diplômes d’architecte et «un bagage technique important» non négligeable.

Entreprises comme cibles principales

Près de la moitié de la clientèle de Pauline Ancel est constituée de particuliers. Lentrepreneure étend aujourd’hui son domaine d’expertise vers une clientèle d’investisseurs immobiliers soucieux de transmettre un patrimoine ou souhaitant dégager un complément de revenu avec la location de leurs biens. 75 % de son CA qui s’élève à près de 31 000 euros, provient déjà d’entreprises (SARL, SAS, SCI,…). Son projet étant de continuer de faire de «l’architecture domestique dans l’habitation, le logement et le locatif». La gérante dont le rayon d’action s’étend sur tout le Grand Est, souhaite pérenniser son activité, éventuellement, en établissant «des partenariats avec des agences», tout en poursuivant le développement de son blog de conseils pour les investisseurs immobiliers ou les particuliers, qui lui donne l’opportunité d’évoluer dans «tout l’espace francophone».

camille.schaub