3 questions à … Olivier Crancée

Avec la concrétisation du campus Artem à Nancy (alliance de l’École d’art de Nancy, d’ICN Business School et de l’École des Mines), Artem Entreprises entend relancer un second souffle nécessaire entre les relations entreprises et écoles. Le tout dans la nouvelle dimension métropolitaine.

444
Olivier Crancée : Président d’Artem Entreprises
Olivier Crancée : Président d’Artem Entreprises
Olivier Crancée : Président d’Artem Entreprises
Olivier Crancée : Président d’Artem Entreprises

1. Vous venez d’être élu président d’Artem Entreprises, quel est votre principal objectif ?
Olivier Crancée : Le campus Artem est une réalité physique. Nous devons participer à la création d’un second souffle pour intensifier ce qui a été mis en place entre les écoles et les entreprises. Une réunion a eu lieu avec les directeurs des écoles pour établir un plan stratégique.

2. Quel en seront les grands axes ?
O.C : La dimension métropolitaine entraîne une adaptation pour répondre aux exigences nouvelles du monde économique. Artem Entreprises entend participer aux différents clusters qui vont se mettre en place.

3. Que trouve un chef d’entreprise au sein d’Artem ?
O.C : La formation pluridisciplinaire et la transversalité des enseignements font des étudiants d’Artem des profils que les entreprises recherchent. Aussi bien les grands groupes que les PME. Elles sont de plus en plus nombreuses à voir l’intérêt d’Artem.